Zuri, l'avion sans pilote qui veut remplacer les bus et les trains
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Déjà demain / Zuri, l’avion sans pilote qui veut remplacer les bus et les trains
Zuri, l’avion sans pilote qui veut remplacer les bus et les trains
Hilaire Picault |  08/02/2022 10:27
Zuri, l'avion sans pilote qui veut remplacer les bus et les trains

En vente dès l'an prochain, cet appareil hybride décolle sur batterie, sans bruit ni fumée. Pendant que les avionneurs chercheront encore quel biocarburant remplacera le kérosène, cette startup sera déjà en vol à 300 km/h.

Est-ce un avion, un hélico ou un très gros drone ? Dur à dire car l’aéronef des Tchèques de Zuri ne ressemble pas aux « taxis volants » ramassés que développent les startups urbaines pour remplacer nos voitures. Avec ses longues ailes latérales, on ne peut le confondre avec ces voitures-drone. Mais regardez le décoller, et vous comprendrez la confusion.

Se poser partout, décoller sans bruit. Le Zuri décolle verticalement en repliant vers le ciel ses 8 rotors (4 sur les ailes et autant sur la queue) avant de basculer en mode « poussée » pour foncer jusqu’à 320 km/h. Le tout en ne tirant que sur sa batterie. L’avantage ? Pouvoir se poser n’importe où, dans un carré de 26 mètres de côté seulement, et ne produire aucun bruit ni fumée devrait autoriser l’appareil à prendre des passagers en ville plutôt qu’en banlieue, sur des aérodromes. Un point crucial pour remplacer des transports interurbains comme les trains.

Selon Zuri, l’autonomie de la batterie est d’une vingtaine de minutes mais une fois en vol, l’appareil basculera sur une pile à combustible pour carburer à l’hydrogène. A vitesse de croisière, il pourra tenir 720 kilomètres. Suffisant pour couvrir la distance entre Paris et Monaco ou Amsterdam…

Flying uber the city. Depuis 2018, Zuri a déjà développé et fait voler un démonstrateur, de taille légèrement réduite (11 mètres de large) et doublé d’un moteur thermique en attendant le règne de l’hydrogène. Les tests (ci-dessous) s’étant montrés concluants, un appareil 5 places, bardé de capteurs et d’intelligence artificielle, est déjà en cours de construction. Ce qui signifie qu’il volera tout seul, et que vous n’aurez pas besoin de brevet de pilote pour y monter.

Michal Illich, son CEO, estime une mise en vente possible dès l’an prochain. C’est un peu optimiste pour une société qui n’a pas encore reçu de certifications, mais les Praguois préparent une version 2 places et une plus large pouvant déplacer du fret ; ce qui laisse penser que leur client se trouve plutôt chez les plateformes de coursiers, VTC et de livraison dernier kilomètre. On se demande bien à qui ils peuvent penser…

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !