Yunitid, le service qui permet de s'entraider entre voisins bloqués
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Yunitid, le service qui permet de s’entraider entre voisins bloqués
Hilaire Picault |  5 jours
Yunitid, le service qui permet de s'entraider entre voisins bloqués

Si tout le monde ne peut plus aller et venir, on peut toujours sortir chacun son tour. Pour mutualiser les courses ou passer à la pharmacie, Yunitid trouve un voisin volontaire. On a fait le point avec son fondateur.

Sa plateforme de covoiturage – Vaan – tourne au ralenti, mais Guillaume Mathieu a rapidement réalisé que les algorithmes pouvaient servir en ces temps de crise. Une semaine après le confinement, il lance Yunitid pour booster l’élan de solidarité entre les Français. Une solution en ligne d’entraide pour les gardes d’enfants, le soutien scolaire, les visites de nos aînés et les courses d’alimentation et de médicaments. Son fondateur nous présente ce nouveau service et appelle à s’inscrire dans toutes les régions de France.

Vous venez de lancer le service de solidarité Yunitid. Pouvez-vous nous le présenter ?

Cette plateforme a pour objectif de relier les citoyens pour décupler la capacité d’entraide et répondre aux problématiques concrètes du moment : livraison de courses et médicaments, visites aux aînés et personnes isolées, garde d’enfant et soutien scolaire, accompagnement véhiculé, et mise en relation entre agriculteurs et personnes disponibles. Et pourquoi pas notamment les Parisiens partis à la campagne…

Concrètement, qui peut participer et comment faire ?

Tout le monde peut participer. Il suffit de se connecter sur yunitid.com, d’indiquer ses besoins ou les services qu’on propose. Le site vous indique les possibilités correspondantes à proximité, puis vous entrez directement en contact. Nous avons lancé la plateforme le 23 mars, donc une adhésion massive et rapide est nécessaire pour assurer la pertinence des rencontres. Mais dès qu’un besoin est exprimé localement, nous faisons en sorte de trouver une solution.

Légalement quelles sont les limites : puis-je emmener d’autres personnes faire leurs courses ou faire venir une voisine pour garder mon fils ?

Nous sommes juste dans une logique de faciliter l’entraide comme pourraient le faire naturellement deux voisins : faire quelques courses et les déposer sur le palier, assister le travail des enfants par visioconférence, aller donner un coup demain à un agriculteur, etc.

Spécialiste de la mobilité partagée, vous dirigez déjà la startup de covoiturage Vaan. Quelles sont les différences ?

Vaan propose une solution de covoiturage de proximité, pour répondre aux problématiques de mobilité que rencontre un tiers de la population française. Plus de 90% des communes sont concernées… Mais avec la crise du coronavirus nous avons décidé de lancer une plateforme bien plus globale.

Et que deviendra Yunitid après la crise ?

Nous devons inventer et ne pas tout attendre des pouvoirs publics. Avec le covoiturage de proximité, nous avons inventé un nouveau modèle : territorial, durable, rentable… Notre expertise en géomatique nous permet de proposer très vite une évolution de Yunitid vers d’autres possibilités. Les temps actuels sont à la solidarité. Si cette plateforme est utile demain, la question du modèle se posera alors.

Inscription et recherche d’entraide : www.yunitid.com

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire