Yoyo, la startup qui échange vos bouteilles plastiques contre des cadeaux
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Yoyo, la startup qui échange vos bouteilles plastiques contre des cadeaux
Hilaire Picault |  10 jours
Yoyo, la startup qui échange vos bouteilles plastiques contre des cadeaux

Glissez-les dans des sacs oranges, ramenez-les et repartez avec des places de ciné. Un mode d'emploi simplifié qui fait qu'en trois ans, Yoyo a recyclé 25 tonnes de plastique.

Pas coule. Entre Evian, Vichy, Contrex et la « légendaire » Quézac, la France est le pays n°1 de l’eau. Si c’est bon pour la santé, cela a un effet moins sympa : la pollution plastique. En moyenne, chaque Français vide 200 bouteilles par an qui vont aller s’entasser dans les décharges. À peine 20% seront recyclées et c’est d’abord la faute des consommateurs qui zappent le passage à la poubelle jaune. Estimant qu’on peut faire mieux en simplifiant les choses, Yoyo a lancé un service de récupération alternatif qui récompense les trieurs.

Ça s’en va et ça (vous) revient. Pour y arriver, la startup a remplacé les poubelles jaunes, qu’on ne sait pas remplir ni quand les sortir, par des sacs oranges. Gratuitement remis aux trieurs par un réseau de récupérateurs volontaires (les « coachs »), ils ajoutent un contact humain et du conseil qu’un bête container n’a pas. Pour chaque sac plein de déchets plastiques ramené, le trieur cumule 125 points-cadeaux. Ces coachs peuvent être des commerçants, des bailleurs, ou des services publics (comme La Poste). Dans certaines municipalités, ils viennent même chez vous en vélo-cargo.

Une boutique en ligne permet de dépenser ses points pour acheter des places de cinéma (500 points), des billets pour un concert ou un match de foot (300 points), et des trajets en autopartage (500 points). Avec une consommation normale, une famille gagnera une vingtaine d’euros par moi en réductions. Surtout, tout ce qui est récupéré est confié à des filières de traitement et recyclage.

En trois ans, 36 000 trieurs ont collecté 4,68 millions de bouteilles PET.

L’affaire est dans le sac. Lancée début 2017 à Bordeaux et Lyon, la startup se donnait pour mission de doubler le taux de recyclage des plastiques de ces villes. Mission réussie pour Yoyo qui a depuis gagné une douzaine de villes. Pourquoi s’arrêter là ? Yoyo voudrait maintenant lancer une récupération de produits d’hygiène : shampoing, tubes de dentifrice et divers maquillages iront dans un sac à part. Double action : sur la boutique on peut troquer ses points contre des produits « zéro déchets » (brosse à dent en bambou, paille en inox) et limiter ses futures ordures. Parce que le meilleur déchet, c’est celui qu’on n’a pas produit.

bouteille d'eau Déchets plastique Recyclage startup

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire