Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Non, ce coucou vole tout seul
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Non, ce coucou vole tout seul
Hilaire Picault |  15/03/2021 10:18
Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Non, ce coucou vole tout seul

Sans attendre la voiture autonome, des Américains ont créé un robot pilote et ont déjà procédé à son baptême de l'air. Ladies & gentlemen, this is your robot speaking...

Vous n’avez jamais entendu parler de Reliable Robotics, mais cela va venir car elle révolutionne le secteur aérien. Rien de moins. Fondée par d’anciens de SpaceX et de Tesla, cette start-up vise justement à mi-chemin entre les fusées et les voitures : pour créer le premier robot pilote d’avion, Reliable Robotics (RR) a levé 28 millions d’euros. Et si on attend toujours la voiture autonome d’Apple ou le mode autopilot de Tesla, le premier avion-robot a volé.

Y a-t-il un pilote dans l’avion ? Fin février, après avoir entièrement équipé un Cessna 172 Skyhawk de 38 pieds (11,5 mètres) de leur technologie, ils ont procédé à un test. Le pilote assis dans le cockpit n’a eu qu’à regarder son avion rouler sur le tarmac (du “taxi” en jargon aéronautique), accélérer et décoller tout seul. Sans qu’il n’ait jamais à commander son manche à balai, l’avion autonome s’est contrôlé, maintenu en vol avant de retourner se poser.

PNC, à la porte. En vérité, RR a conçu une plateforme bourrée de capteurs, logiciels, intelligence artificielle et modules de communications qui s’ajoute à n’importe quel avion. Preuve en est, RR l’a déjà adapté non plus pour un petit 4 places mais un Cessna 208 Caravan de 14 sièges. Son CEO Robert Rose négocie désormais avec la FAA, l’autorité de l’aviation américaine, pour concevoir des réglementations adaptées à l’envol de « l’aviation automatisée » comme il l’appelle.

« En faisant entrer l’aviation dans l’ère de l’automatisation, nous offrirons une sécurité, une fiabilité et une commodité accrues aux opérateurs de fret et, à terme, aux passagers. »

Son objectif est de l’intégrer au plus tôt sur les avions cargo, afin d’accélérer et sécuriser les livraison de médicaments, denrées essentielles et cie. Même s’il n’y a aucun doute que l’avion-robot-taxi fait partie des projets à terme. Vous avez donc le temps avant de monter dans un Airbus sans autre humain que l’hôtesse.

Avion autonome mobilité intelligente

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !