WeTrott' : des casiers à trottinettes pour en finir avec le bor*** dans les rues
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
WeTrott’ : des casiers à trottinettes pour en finir avec le bor*** dans les rues
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  7 jours
WeTrott' : des casiers à trottinettes pour en finir avec le bor*** dans les rues

La startup francilienne propose de louer et ranger ses trottinettes électriques comme des jouets, dans des casiers.

L’ennemi public. Dans toutes les grandes agglomérations – et particulièrement à Paris où douze opérateurs se partagent le gâteau – la trottinette électrique est devenue un ennemi public. Au même titre que les services de vélos en leur temps, les trottinettes électriques en free floating finissent vautrées sur le trottoir (et parfois même dans la Seine) en provoquant la colère des riverains fatigués de les enjamber. La plupart des gros acteurs cherchent des solutions, quelques nouveaux venus en proposent. C’est le cas de la start-up yvelinoise WeTrott‘ qui suggère de rompre avec le free floating.

Bien rangées. Les trottinettes électriques WeTrott’ se louent et doivent se ranger après utilisation dans un casier. Plus besoin de « juicers » (ces auto-entrepreneurs qui chassent les trottinettes abandonnées et les rechargent) puisque la charge se fait dans le casier, gros cube de deux mètres carrés au sol qui stocke et recharge 15 appareils simultanément. Vrai plus, ces casiers proposent aussi à la location des casques (et charlottes hygiéniques) ainsi que des gilets fluorescents. Les Fangio du genre passeront leur tour, les engins sont bridés à 20 km/h.

Une bonne piste. Ces appareils disponibles pour l’instant à La Défense sont proposés selon plusieurs formules allant de dix centimes la minute sans engagement à un abonnement mensuel de 14,90 euros permettant de louer une trottinette le soir et de la rendre dans le casier le lendemain contre 4 euros. Une piste intéressante pour les municipalités confrontées au casse-tête du free floating. À Paris, pour « en finir avec l’anarchie » des trottinettes la mairie leur a interdit de stationner sur les trottoirs et leur dédie désormais des places propres. Une réglementation appuyée par des opérateurs comme Bird ou VOI qui récompensent de « parkings bonus » les utilisateurs stationnant consciencieusement leurs appareils.

Free Floating Paris Trottinette électrique Wetrott

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire