Warning : cette borne clignote pour éviter les collisions
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Warning : cette borne clignote pour éviter les collisions
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  07.06.2018
Warning : cette borne clignote pour éviter les collisions

Elle détecte l’arrivée d’un véhicule et le signale à ceux venant dans l’autre sens pour éviter l’accident le plus mortel : le choc frontal.

Depuis quelques années on voit se développer la communication inter-véhicules. En bref : nos voitures se préviennent par ondes quand elles se rapprochent, se contournent ou freinent. Ainsi, les logiciels qui assistent notre conduite peuvent anticiper tous ces mouvements et éviter les à-coups et surtout les collisions.

Mais on fait quoi pour les voitures les moins équipées et anciennes ? Une solution pourrait être la mise à jour de la signalisation pour développer une route intelligente.

Avertisseur Automatique Autonome. Ce que propose la société SESR, c’est d’appliquer les innovations de la voiture autonome aux équipements de nos routes : barder de capteurs des bornes et les faire communiquer entre elles pour sécuriser et faciliter l’anticipation des automobilistes. Ils ont donc inventé une borne qui intègre un radar pour surveiller un périmètre.

Quand un véhicule entre dans cette zone, la borne TripleA envoie un signal aux autres bornes du secteur – par exemple de l’autre côté d’un col, ou d’un virage en épingle – qui vont alors clignoter comme un warning, pour avertir les autres automobilistes. Les voitures peuvent lever le pied et les motos rectifier leur trajectoire.

Freiner les morts. SESR en est convaincu, « cette innovation peut réduire drastiquement le nombre des victimes de la route ; 72 000 personnes en 2016, l’équivalent de la ville de Calais ». On pensera notamment à la tragédie de Puisseguin en 2015 et ses 41 morts dans le choc d’un camion et d’un autocar, ou les 27 blessés à Manciet en janvier 2018.

Réduire la vitesse de 10km/h sur le réseau secondaire sera insuffisant. Les inventeurs du TripleA clament eux qu’ « au moins 42% des personnes décédées sur les routes de France en 2016 l’ont été lors de collisions frontales ou par le côté des véhicules ». Serait-ce pour taper dans l’œil du gouvernement que ces bornes clignotent… ?

Route Sécurité routière

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire