Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Des voitures en bois aussi solides que l’acier : c’est possible

    Une équipe de chercheurs américains a créé un « super-bois », aussi solide que l’acier et naturel. En remplaçant ce matériau central dans les voitures, cela pourrait ouvrir la voie à une nouvelle forme de recyclage en fin de vie.

    80% de nos voitures sont recyclables. Si les voitures ont mauvaise réputation en matière de pollution, il convient de noter que c’est aujourd’hui l’un des objets de notre quotidien le mieux recyclé : en moyenne 80% des éléments sont traités et réutilisés. Toutefois, rien n’empêche de faire toujours mieux ; d’autant que « recyclage » ne signifie pas forcément « biodégradable ».

    C’est sans doute en partant de cette réflexion qu’une équipe de chercheurs de l’Université de Maryland a développé un nouveau matériau à base de bois qui pourrait bien remplacer l’acier constituant la base de nos véhicules d’aujourd’hui.

    Un bois qui stoppe les balles. Si ce matériau est prometteur, c’est d’abord en raison de ses qualités. Non content d’être aussi solide que l’acier, il est par ailleurs six fois plus léger. Quant au principe pour l’obtenir, il consiste à compresser et chauffer un bois classique après en avoir extrait l’essentiel de la lignine, cette biomolécule qui permet de « coller » les cellules de bois entre elles. L’opération effectuée, le matériau restant est si compressé que ses liaisons hydrogènes sont comparables à « une foule de gens qui se tiendraient la main et seraient dans un espace tellement serré qu’ils ne pourraient plus bouger », pour reprendre l’analogie d’un des chercheurs.

    Autre point intéressant, la méthode induit la possibilité d’utiliser des bois qui poussent très vite comme le pin, mais qui sont réputés moins solides. Pour prouver à quel point leur matériau était solide, les scientifiques se sont même amusés à tirer dessus à balles réelles, avec des résultats impressionnants : le bois a stoppé le projectile en son sein.

    Baby you can drive my tree. Au bout du compte, ce bois pourrait donc remplacer le métal dans bien des industries, à commencer par l’automobile. La structure d’une voiture en fin de vie pourrait dès lors servir à faire du compost ou de nouveaux objets. Ce serait une espèce de retour aux sources : les premières voitures – celles qui utilisaient des chevaux en guise de moteur – étaient bien en bois. Quant aux propriétaires de casses, ils vont peut-être devoir songer à revoir un peu leurs pratiques habituelles et développer des aptitudes de menuisier ou d’agriculteur… L’ubérisation du recyclage des voitures par le bois, fallait oser.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.