Les voitures à essence seront interdites à Amsterdam d'ici 2030
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Les voitures à essence seront interdites à Amsterdam d’ici 2030
Hilaire Picault |  06.05.2019
Les voitures à essence seront interdites à Amsterdam d'ici 2030

Tous les moteurs thermiques sont concernés par ce décret, même les bateaux.

Pas que des vélos et du gouda. On imagine que tous les Hollandais se déplacent à vélo, mais en réalité il reste beaucoup de voitures sur les routes. Les embouteillages sont fréquents dans les grandes villes et ont pour conséquence de dramatiques pics de pollution. Les services de santé estiment d’ailleurs que si les émissions de CO2 ont baissé, celles d’oxydes d’azote (NOx) n’ont cessé d’augmenter depuis 10 ans et viennent directement du trafic automobile.

Si ça fume, ça ne roulera plus. Le conseil municipal a donc voté dans les premiers jours du mois de mai un plan visant à bannir les véhicules polluants. Tous. Dès 2020, la circulation des diesels datant d’avant 2005 sera interdite. Deux ans plus tard, ce sont les bus et les autocars qui devront à minima rouler à l’essence et non plus au gasoil. Enfin, en 2025 l’interdiction frappera aussi les camions, véhicules utilitaires et autres transports dont les nombreux bateaux qui circulent sur les canaux de la ville. Une initiative prépare d’ailleurs des bateaux électriques pour ce cas précis.

Finalement, en 2030, la seule solution pour rouler dans Amsterdam sera d’avoir un véhicule zéro émission, donc électrique ou à hydrogène.

Du côté des chauffeurs. « Le but n’est pas de pénaliser les automobilistes, explique-t-on à la mairie, d’ici là les voitures électriques seront moins chères que les autres et il y aura de plus en plus de véhicules électriques d’occasion bon marché. » D’ailleurs, l’adjointe au maire en charge de la mobilité a prévenu que la ville aiderait les conducteurs à effectuer leur transition.

Des subventions à l’achat sont prévues ainsi que des exonérations de taxes pour soutenir les entreprises. Les voitures propres pourront aussi se garer plus facilement durant cette période de changement. Aux petits soins, les élus d’Amsterdam… C’est d’ailleurs curieux car, si Paris a annoncé les mêmes interdictions, nous n’avons pas senti la même compassion envers ses automobilistes. Tout cela vient sans doute de la pollution qui nous empêche de renifler.

Amsterdam diesel sans voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire