Voici Speeder, une moto volante à 320 000 € pour décoller dès 2023
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici Speeder, une moto volante à 320 000 € pour décoller dès 2023
Robin Ecoeur |  29/08/2021 22:46
Voici Speeder, une moto volante à 320 000 € pour décoller dès 2023

La startup californienne Jetpack Aviation a récemment annoncé qu’elle avait mené des premiers essais concluants, et envisage une commercialisation pour 2023. Les pré-commandes sont d’ores et déjà ouvertes, mais son prix ne donne pas forcément envie de décoller.

Comme avec les voitures volantes, les motos des airs font rêver. Mais peu de modèles dépassent l’étape du prototype. Encore moins effectuent leurs premiers vols tests. Chez Jetpack Aviation, une société spécialisée dans les réacteurs dorsaux (les jetpacks), la commercialisation de son engin baptisé Speeder, une moto volante capable d’atteindre 240 km/h aux airs de véhicule de Star Wars, est en très bon chemin.

Pourquoi ? Déjà parce que les premiers tests du prototype seraient, selon l’entreprise, convaincants (voir vidéo ci-dessous). Et parce que les plus fous d’entre nous peuvent déjà pré-commander la bête des airs sur le site officiel de la société, signe que la marque a confiance dans la faisabilité de cette future commercialisation. Selon le patron de Jetpack Aviation David Mayman, interrogé par le site RobbReport, deux modèles seraient envisagés : un premier moins puissant mais qui pourra se piloter sans licence de vol. Et un second plus musclé réservé à ceux qui savent réellement piloter.

Mais que sait-on sur cet engin ? Speeder décolle et atterrit comme un avion à décollage et atterrissage vertical (VTOL), c’est-à-dire sans piste. Une fois en l’air, la stabilisation de la moto est assurée par un logiciel développé par Jetpack Aviation durant plus d’un an et demi. Toujours d’après le site RobbReport, un mode autonome pourrait même être activé, et devrait rassurer ceux qui ne se sentiraient pas l’âme d’un pilote. Le modèle « grand public » (sans licence de vol, donc) pourrait avoir une vitesse maximale de 96 km/h et une autonomie de (seulement) 15 petites minutes. Le second pourra atteindre les 240 km/h et l’autonomie de vol est estimée à 35 minutes, même si le site internet mentionne plutôt une durée de vol entre 10 et 22 minutes.

D’ici la mise en vente, prévue pour 2023, la société compte poursuivre les tests. Elle espère avoir un produit final en 2022 qui pourra ensuite se décliner pour plusieurs domaines : l’armée, l’aviation, le transport ou encore les secours. Bref, d’ici deux ans, il sera peut-être possible d’acheter cette moto. Mais le prix en pré-commande pique les yeux : 380 000 dollars, soit un peu plus de 322 000 euros. Sinon, il y a cette Harley électrique, la LimeWire, qui coûte dix fois moins cher. Mais bon, elle ne vole pas. 

Pour pré-commander cette moto, c’est par ici.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !