Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Voici la plus petite voiture du monde pour partir au boulot

    Deux fois moins large qu’une berline pour se faufiler et se garer partout : des Canadiens ont construit la voiture qui résout tous les problèmes du transport matinal…

    L’habitat urbain. Choisir de prendre sa voiture pour aller bosser en ville sous-entend plusieurs contraintes : les axes bouchés, la consommation d’essence dont le prix grimpe sans cesse et trouver où se garer. Pour cocher le maximum de cases sans se prendre la tête, les canadiens d’Electra Meccanica ont sorti le mois dernier la Solo, une voiture individuelle non-polluante, mais gravement addictive.

    La plus petite voiture du monde. Une fois dépassée l’impression d’avoir une demi-voiture, résultat d’un accident au passage à niveau, cette trois-roues de 3,10 m de long n’est pas si disgracieuse. Son conducteur et unique passager n’a pas de honte à se glisser dans le trafic en profitant de son petit gabarit (1,3 m au plus large). En fait, le combo poids plume/moteur puissant devrait même faire des jaloux : 675 kg pour 82 chevaux.

    De 0 à 100 en 8 secondes, et 130 km/h en ligne droite : qui a dit que la Solo était une demi-voiture ?

    L’habitacle est réduit et la carrosserie est fabriquée en plastiques recyclés ce qui n’empêche pas de proposer des jantes alliage. Autre surprise, le catalogue d’option qui va du siège chauffant à l’auto-radio en passant par la caméra de recul et le Bluetooth. Pour achever ceux qui ricanent, Electra Meccanica annonce un coffre arrière de 160 litres doublé d’un 120 litres à l’avant.

    Mobilité durable. Malgré cette vidéo tournée dans un désert, le but avoué des Canadiens est évidemment de réinventer la voiture de ville, centre-ville et quartiers péri-urbains, où le trafic est dense. Aujourd’hui, de trop gros modèles encombrent et sur-polluent puisqu’ils sont majoritairement utilisés par des conducteurs seuls à bord. La Solo prend soin de limiter son impact (160 km par recharge) comme son empreinte (chiche d’en garer deux par place de parking ?). Comptez trois heures de recharge à la station de votre bureau et la voici comme neuve.

    Les premiers prototypes datent de 2015 mais E.M. a lancé l’an dernier la production en série et vient de démarrer les livraisons. Si vous voulez en être, comptez 13 000 euros. Comment on dit « Welcome to the future » en canadien déjà ? Ah oui : Bienvenue en 2018.

    Plus d’infos sur le site officiel.

    Résultat de recherche d'images pour "Electra Meccanica"

    Résultat de recherche d'images pour "Electra Meccanica"

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.