Voici Nathalie, la première voiture électrique qui carbure... à l'alcool
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici Nathalie, la première voiture électrique qui carbure… à l’alcool
Robin Ecoeur |  24/03/2020 10:44
Voici Nathalie, la première voiture électrique qui carbure... à l'alcool

L’entreprise Gumpert Aiways compte lancer la production de 500 "supercars" munies d’une pile à combustible à méthanol, les premières au monde à utiliser cet alcool pour rouler.

Rouler bourré. L’alcool méthylique, ou méthanol, a de nombreux usages. On en trouve dans le produit lave-glace, certaines teintures et aussi comme liquide pour les réchauds. Mais une entreprise 50% allemande 50% chinoise veut l’utiliser pour faire avancer sa nouvelle voiture électrique : Nathalie. Sur le papier, la promesse est alléchante : 820 kilomètres d’autonomie, une « recharge » en quelques minutes seulement et une vitesse maximale de 300 km/h. L’engin avance grâce à une pile à combustible qui produit de l’hydrogène grâce au méthanol. À la différence des batteries, qui stockent de l’énergie électrique avant de la libérer, la pile à combustible fabrique elle-même l’électricité à partir d’un carburant, en l’occurrence ici du méthanol. Nathalie sera la première voiture dotée de cette motorisation et sans surprise, ce privilège a un prix : 407 000 euros.

Livraisons de méthanol à la maison. Son look plutôt banal cache donc quatre moteurs électriques dans chaque roue (544 ch au total), un réservoir de 65 litres que l’on remplit en trois minutes et une batterie supplémentaire qui se recharge seule quand le véhicule freine et baisse en vitesse. Les avantages du méthanol sont nombreux : il est biodégradable et n’émet ni hydrocarbure, ni oxyde d’azote, ni monoxyde de carbone. Le hic ? Ce produit corrosif et dangereux n’est pas disponible à l’achat mais réservé aux professionnels. Pour y remédier, l’entreprise compte mettre en place des livraisons « express » de méthanol aux propriétaires basés en Suisse, Allemagne et Autriche ainsi qu’une chaîne d’approvisionnement au Moyen-Orient et en Amérique du Nord, comme l’explique Futura-Sciences

Gumpert Airways se dit prêt à lancer la production, qui devrait se terminer en 2021 pour les premières livraisons. Pas sûr que le choix inédit du méthanol et la fiche technique séduisante de Nathalie compensent le prix du véhicule.

allemagne méthanol Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !