Voici le premier bateau de croisière hybride
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici le premier bateau de croisière hybride
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  8 jours
Voici le premier bateau de croisière hybride

La compagnie norvégienne Roald Amundsen vient de dévoiler ce qui ressemble au premier bateau touristique ET écologique. A la clef : 20% d’émissions en moins grâce à une motorisation alternant carburant et électricité.

Niveau mobilité, qu’on parle de transports en commun ou d’automobiles, l’époque est au changement, à l’électrification et à la responsabilité. Et ces trois valeurs s’appliquent désormais aussi au secteur naval, comme le prouve cette compagnie norvégienne qui sera dans quelques mois la première à faire naviguer un bateau de croisière hybride ; c’est à dire capable d’alterner une alimentation à base d’énergies fossiles et de batteries électriques. Baptisée Roald Amundsen, cette embarcation XXL est un hommage au marin norvégien du même nom, et qui participa en 1898 au premier hivernage en Antarctique.

Résultat de recherche d'images pour ""Roald Amundsen" boat"

Cent-vingt ans plus tard, le Roald Amundsen refera la même route, mais avec 530 passagers à bords dispatchés dans 265 cabines, et à bord d’un monstre (140 mètres de long pour 23 de large). Mais contrairement à ses confrères, il polluera moins : 20% de moins, grâce à ce fameux système hybride. Une grande première.

Résultat de recherche d'images pour ""Roald Amundsen" boat"

Une double reconversion. Le petit miracle de technologie a été rendu possible par Rolls Royce, qui a fourni le système de propulsion. Etonnant de la part d’un constructeur réputé pour ses grosses voitures luxueuses, mais pas tant que ça quand on sait qu’il a déjà récemment travaillé à la conception de sous-marins autonomes. Encore une fois, la preuve que les temps changent. Et ce n’est qu’un début, puisque le « petit frère » du Roald Amundsen, nommé le Fridtjof Nansen, devrait dès 2020 être 100 % électrique et permettre des croisières aux quatre coins du monde, sans laisser de traces sombres derrière lui.

En attendant 2030, date à laquelle la Norvège annonce que tous ses navires seront électriques, le Roald Amundsen prendra la mer dès octobre direction l’Antarctique. Il évitera peut-être d’atténuer le sentiment de honte écologique qui parcourt désormais les touristes, au moment de monter dans un avion. Ou sur un bateau.

Bateau de croisière Hybride tourisme

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire