Voici le premier aspirateur à particules fines pour les villes polluées
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici le premier aspirateur à particules fines pour les villes polluées
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  13.01.2020
Voici le premier aspirateur à particules fines pour les villes polluées

Imaginé par deux designers coréens, l’Airway pourrait sillonner seul les rues en aspirant ces poussières invisibles qui nous empoisonnent.

À l’heure où le monde part en fumée, on parle beaucoup de dérèglement climatique et de l’urgence de réduire le carbone dans l’atmosphère. Mais la pollution de l’air, c’est aussi ces particules flottantes aux conséquences tragiques sur l’organisme : risques de cancer du poumon, fréquence accrue des AVC, fragilisation des os, dérèglement des cycles menstruels… La liste semble sans fin, continuellement renouvelée par les chercheurs.

Partout on cherche des solutions à adapter aux véhicules ou à nos villes pour éliminer ces tueurs microscopiques et les designers redoublent d’ingéniosité. Deux Sud-Coréens ont imaginé la leur en s’inspirant (sic) des aspirateurs autonomes qui nettoient vos appartements pendant que vous êtes ailleurs. “Ce qui est vrai pour l’intérieur peut aussi l’être à l’extérieur” semblent s’être dit Yoo Hyunseok et Hyein Parket. Voici donc Airway, l’aspirateur des villes.

Ce mini véhicule électrique guidé par des capteurs et une intelligence artificielle remonte les routes inlassablement en filtrant l’air pour garder les particules. L’avantage de son autonomie est de pouvoir rouler nuit et jour sans surveillance ni pilotage. Pour ne pas mettre en danger les piétons ou automobilistes, le concept proposé par les designers coréens dispose d’un affichage arrière à LED qui attire l’attention et annonce les prochaines manœuvres et virages.

http://www.tuvie.com/wp-content/uploads/airway-self-driving-vehicle-eliminates-road-micro-dust4.jpg

Ce concept devrait permettre à Yoo Hyunseok et Hyein Park de se distinguer une nouvelle fois dans des concours de design car la pollution atmosphérique était désignée comme responsable de 8,8 millions de morts prématurées dans le monde en 2015. Séoul en particulier avait été touchée par un épisode sans précédent en mars 2019 qui ne laisse rien présager de bon pour la santé de ses habitants, comme de tous ceux qui vivent très proches de routes fortement fréquentées. C’est-à-dire : nous aussi.

Corée du sud Dépollution Design particule fine

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire