Voici le classement des villes où les bouchons pourrissent le plus la vie des automobilistes
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici le classement des villes où les bouchons pourrissent le plus la vie des automobilistes
Vincent Pons |  01.09.2019
Voici le classement des villes où les bouchons pourrissent le plus la vie des automobilistes

Grâce à ce classement établi par la société de navigation Tom-Tom, vous allez rapidement relativiser et constater que les petits bouchons français sont un délice face à l’enfer que peuvent être les routes indiennes et colombiennes.

Mumbai – Inde 

La palme revient à la capitale économique Indienne : Mumbai. En moyenne, les routes de cette mégalopole de 21 millions d’habitants sont bouchées à 65% du temps. Selon le Times of India, cette première place est due à une politique désastreuse en matière de transport. Il n’existe à ce jour aucune restriction sur l’usage et l’achat de voiture. Sauf que parfois, ça peut avoir du bon. 

Bogota – Colombie 

Sixième en 2017, la capitale colombienne « gagne » quatre places en 2018. Dépourvue de métro et dotée d’un réseau de bus inefficace, les habitants sont contraints d’utiliser leur voiture pour le moindre déplacement. Face à cela, la mairie a bien tenté de fluidifier le trafic en mettant en place une circulation alternée mais ce fut peine perdue, les Bogotanais ont acheté un deuxième véhicule pour contrer cette solution…

Lima – Pérou

Au Pérou, le trafic est dense et les politiques s’en fichent. En 70 ans, malgré une multiplication de la population par dix, la métropole s’est agrandie sans planification urbaine et les investissements en matière de transport ont été maigres jusqu’à maintenant. Espérons que d’ici le prochain classement, les promesses du gouvernement d’investir 7 milliards d’euros auront porté leurs fruits.

New Delhi – Inde 

L’Inde ne trahit pas sa réputation en matière de trafic et place carrément une deuxième ville dans le top. Pour se rendre compte de l’intensité du trafic à New Delhi, il n’y a qu’à faire une recherche Google « Traffic New Delhi » pour constater que la moitié des routes de la ville sont dans le rouge ou l’orange à n’importe quelle heure. Bouchons, accidents et ralentissements sont le quotidien de 21 millions d’habitants qui n’aspirent qu’à un rêve : respirer un peu.

Moscou – Russie 

Seule ville du vieux continent présente dans notre classement, Moscou en est la plus grande cité et la plus embouteillée. L’année dernière, les automobilistes moscovites ont passé plus de 210 heures dans les bouchons tout en avançant en moyenne à 18 km/h. La ville dispose du plus beau métro au monde mais les stations sont souvent éloignées de 10 à 30 minutes de marche. Ce qui est agréable l’été devient infernal l’hiver. 

Istanbul – Turquie 

Istanbul détient le meilleur réseau de transport public de Turquie pourtant il reste insuffisant face au nombre d’usagers. En moyenne, les automobilistes ont passé 157 heures dans les bouchons en 2018. Afin de trouver une solution, le sujet a été glissé dans les débats de l’élection municipale de cette année. Le nouveau maire élu Ekrem Imamoğlu l’a promis : “Désengorger le trafic est l’une de ses priorités. Okay.

Jakarta – Indonésie 

On clôture notre classement avec Jakarta qui reçoit aussi la médaille de l’effort. Entre 2017 et 2018, le trafic a été réduit de 8% grâce à une amélioration du réseau ferré et de bus. Des efforts qui doivent se poursuivre afin que nous ne retrouvions pas la ville dans notre prochain point trafic monde l’année prochaine. 

Embouteillages Monde Trafic urbain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire