Voici la première moto électrique conçue pour rouler sur la Lune
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Voici la première moto électrique conçue pour rouler sur la Lune
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  26/11/2020 16:11
Voici la première moto électrique conçue pour rouler sur la Lune

D’un seul coup, tout le monde veut devenir un biker écolo de l’espace.

Des revenants. C’était une des grandes annonces de cette fin d’année. Plus d’un demi-siècle après la mission Apollo, des humains retourneront sur la Lune. Arrivée prévue vers 2024, via le programme Artemis de la NASA, pour l’équipage constitué d’un homme et d’une femme, chargé d’y établir une base pérenne. Un projet qui a de quoi faire rêver — comme toujours – et d’exciter la créativité. Bonne illustration avec Andrew Fabishevskiy, designer russe qui n’a pas perdu une seconde et a déjà pondu une moto électrique pour se déplacer (proprement) sur la Lune.

On a roulé sur la Lune. Sobrement baptisé « NASA Motorcycle », ce véhicule électrique futuriste est doté d’un cadre en treillis tubulaire (indéformable : plusieurs tubes soudés entre eux formant des triangles) contenant la batterie et l’électronique. Les roues sont tout-terrain (idéal pour se déplacer entre les cratères) et entraînées par des moteurs montés sur les moyeux. La direction est assurée par un guidon surbaissé, sans doute afin de maintenir le centre de gravité du pilote le plus bas possible.

Vers l’infini et au-delà. Quand bien même l’engin est étiqueté NASA sur les clichés – certainement pour aider à la projection — la moto est encore à l’état de projet et n’a pas été achetée par l’agence spatiale américaine. Cette dernière s’en tient d’ailleurs à un plan en trois phases comprenant un premier vol inhabité (Artemis I) en novembre 2021, puis un vol habité (Artemis II) en 2023, où le véhicule spatial va se positionner en orbite autour de la Lune, et enfin un alunissage en 2024 lors d’Artemis III.

Si Artemis est un consortium international formé autour des États-Unis et incluant sept autres pays — l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni, l’Australie, le Canada, le Luxembourg et les Émirats arabes unis – elle offre également la part belle aux acteurs privés tels que SpaceX, société d’Elon Musk ou Blue Origin de Jeff Bezos (patron d’Amazon). Non, pour des milliardaires, sky isn’t the limit.

Mobilité électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !