Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Comment ce méga-mixeur est devenu une star sur YouTube

    Tom Dickson est le fondateur de Blendtec, le plus puissant blender du monde. Pour le démontrer, il a lancé une chaîne YouTube « Will it blend ? » où depuis 10 ans, il mixe iPad, appareils photos, consoles, armes… Même pas peur, on a rencontré ce savant fou.

    Tom, cela fait 10 ans que vous passez des trucs au blender sur YouTube. 150 vidéos ! 50 millions de vues ! Comment tout a commencé ?

    J’ai toujours été un grand amateur de vitesse et j’ai toujours essayé de casser nos blenders pour les renforcer. Un jour de 2006, George Wright, le directeur marketing, m’a vu essayer de mixer des tubes en ferraille. Il m’a dit : « J’ai une idée pour une campagne. Tu me donnes quoi comme budget ? » Je lui ai répondu 50 dollars ! Il est revenu avec un poulet rôti, deux canettes de coca, des balles de golf, un bout de marbre et quelques autres truc, et il m’a dit : « Tu vas mixer ça ! » L’équipe a fait cinq vidéos. Ils ont uploadé ça sur YouTube. Je ne savais même pas ce que c’était. Une semaine après, on avait fait 6 millions de vues. Bingo ! À partir de là, on a commencé à m’inviter partout. Jay Leno, Discovery Channel, NBC, CBS, en Europe, à Taiwan, en Israël… C’était parti !

    On voit bien à votre mine que vous prenez un plaisir fou à mixer des téléphones, des tablettes, des appareils photo…

    À chaque fois que je vois un nouveau produit, je ne peux pas m’empêcher de me poser la question : « Est-ce que ça peut être mixé ? » (« Will it blend ? ») Alors je mets en pratique. Evidemment, les gens adorent ça. Je crois que c’est dû à la popularité de ces objets, spécialement les produits Apple. Il faut savoir que la plupart des marques me paient parfois énormément d’argent pour que je mixe leur produit. Mais Apple ne paie jamais.

    Nos machines sont les meilleures au monde parce qu’elles ont deux moteurs très puissants. Ils propulsent les lames à près de 500 km/h. Quant aux lames, elles sont incassables, avec un design très particulier. Ça m’a pris 18 ans à les fabriquer.

    « Dans une émission, j’ai été élu « le plus grand destructeur » ! Quand j’ai eu le trophée entre les mains, je n’ai pas pu m’empêcher de me demander : « Est-ce que ça peut être mixé ? » Et je l’ai fait ! »

    Et avec toutes les cochoneries qu’il y a dans ces composants, quand on voit la fumée à la fin… vous n’avez pas peur de respirer ça ?

    C’est sûr que c’est pas toujours très malin. J’ai d’ailleurs fait quelques âneries parfois. Et avec le recul, je me dis que ce serait préférable que mes petits-enfants ne regardent pas mes vidéos. Honnêtement, il y en a certaines qu’on ne met pas en ligne. On a eu des désastres, des explosions…

    C’est-à-dire ? C’est quoi un moment où c’est vraiment parti en sucettes ?

    Il y a 8 ans, j’ai mis 100 boites de lames de cutters dans un de nos blenders et j’ai lancé l’affaire. Je tenais le couvercle et ça a commencé à très mal tourner. Les lames de cutters ont commencé à lacérer le couvercle, mes gants et même le bocal en polycarbonate, pourtant très résistant. J’ai fait signe au cameraman qu’il fallait qu’on se tire. Il s’est mis à courir et moi aussi. Le bocal a explosé. Il y a eu du verre et des lames projetées partout. On a dû retirer toute la décoration, le tapis, changer les peintures, il y avait des éclats partout. C’est sans conteste le truc le plus stupide que j’ai fait. J’ai aussi souvent essayé de mixer des balles d’armes à feu, mais ça ne marche jamais, aucune n’explose.

    Et est-ce qu’il y a un truc que vous rêvez de mixer ?

    Pour célébrer les 40 ans de la marque en 2014, j’ai construit un blender géant de 11 mètres de haut qui est exposé devant nos locaux à Orem dans l’Utah. J’avais pensé à l’utiliser pour mixer une voiture entière, une Smart. Mais en apprenant le projet, ma femme m’a dit : « Non, là ça suffit ! » Alors il va peut-être falloir attendre, ce n’est pas encore pour tout de suite, mais ça fait partie des trucs que je garde en tête !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.