Vivre sur la route sans polluer la planète, c'est possible avec un camping-car électrique
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Vivre sur la route sans polluer la planète, c’est possible avec un camping-car électrique
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/05/2021 14:10
Vivre sur la route sans polluer la planète, c'est possible avec un camping-car électrique

Quand on aime autant la nature, cela paraît normal d'en respecter la moindre bouffée d'air frais. Alors le marché du véhicule de loisir s'adapte et les camping-cars, eux aussi, se mettent au vert.

Plein pot.  En dépit du fait qu’ils servent à arpenter la nature, cela peut surprendre, mais 99% des camping-cars sont des diesels (dixit le patron de la fédération). Normal, leurs conducteurs ont besoin de faire de long trajets tout en voulant réduire la facture de leurs vacances donc en optant pour un carburant moins coûteux. Mais il faut bien dire que le marché n’offrait jusqu’ici pas d’alternative. Mais tout cela est en train de changer : il devient enfin possible de profiter des plus beaux paysages sans rejeter fumée polluante ni faire fuir la faune avec le bruit de son moteur.

Are Electric RVs The Future? This Is The Reason We Haven't Seen One Yet

Deutsche Qualität. Pionnier dans ce secteur, voici le constructeur allemand EFA-S​ avec son Iridium EV. Depuis 2019, il a présenté en salons le tout premier camping-car électrique, long de 7 mètres pour 3 de haut. Un éléphant de 4 tonnes à 190 chevaux (140 kW). La batterie 106 kWh devrait lui assurer 250 à 300 kilomètres selon le poids de vos bagages et le niveau de confort choisi… Le tout pour (gloups) 170 000 € minimum. Autant dire que ce choix vaut le coût si l’Iridium EV devient votre résidence secondaire pour chaque vacance. Dans tous les autres cas, il va falloir envisager une autre solution. Alors pourquoi pas un van électrique aménagé ?

Van leaf. Mon premier fabrique des bus, mon second aménage des camping-cars, mon tout est un partenariat 100% néerlandais qui convertit des utilitaires en e-Fixxter : des vans aménagés pour vivre sur les routes. L’isolation intérieure est entièrement refaite de même que le circuit électrique, pour vos appareils de cuisson et de chauffage. Ils ajoutent une banquette-lit et, surtout, transforment le toit en mezzanine relevable. Sous le capot, une batterie 75 kWh obligera à recharger tous les 300 kilomètres maximum, ce qui limite les voyages en pleine verdure.

Un utilitaire, c’est compact donc facile à garer partout, et ça ne coûte pas plus cher aux péages qu’une berline. Le défaut, c’est son manque de place avec plus ou moins 5 mètres de long et même pas 2 de haut. À 21 250 € la conversion, l’e-Fixxter devra combler les digital nomads et amateurs de brèves vacances, pas trop loin des villes.

Pour les autres, il faudra attendre que ce marché se développe encore. Avec le développement des points de recharge et la nouvelle passion des Français pour les camping-cars engendrant des ventes record en 2020, le secteur ne peut que s’étoffer. C’est comme en pleine nature, il suffit d’être patient et de garder l’œil (ou)vert.

Camping car Mobilité électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !