Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Qui veut retrouver 115 millions d’euros en bitcoins… dans une décharge ?

    Depuis quelques années, un vieux disque dur gît dans une décharge au sud du Pays de Galles. Sa particularité : il renferme une clé privée permettant d’accéder à un portefeuille de bitcoins valant environ 115 millions d’euros.

    En avance sur son temps. L’histoire commence en 2009. À l’époque, James Howells fait partie des premiers hurluberlus à s’intéresser à un truc qui s’appelle le bitcoin, une cryptomonnaie qui repose sur une technologie permettant de réaliser des transactions ultra sécurisées et anonymes. Comme pas mal d’autres, le Gallois contribue à l’effort de minage. Autrement dit, il met une partie des ressources de son ordinateur à disposition du système et en échange, il est rémunéré dans la fameuse monnaie. James totalise vite 7 500 bitcoins, auquel il peut accéder grâce à une clé sécurisée et unique qu’il stocke sur son disque dur.

    Dans les mois qui suivent, James Howells se désintéresse de l’affaire, grille son ordinateur en renversant de la limonade dessus, mais il sauve tout de même le disque dur qu’il garde dans un placard. Et puis, un jour de 2013, allez savoir quelle mouche le pique, James décide de bazarder le disque dur, qui termine vraisemblablement dans la décharge publique de Docksway, à côté de Newport au Pays de Galles, là où réside notre oiseau.

    Et puis, c’est le drame. Le bitcoin commence à monter. Pressentant qu’il vient de faire une connerie, James vérifie et se rend compte que la clé privée d’accès à son portefeuille virtuel est partie aux ordures avec le disque. Et ça pique pour le moins : ses bitcoins valent déjà plus de 5 millions en euros. C’est déjà trop tard. Le petit disque est enterré sous une masse de déchets répartie sur une aire grande comme un terrain de football. Le Guardian relaie l’histoire pour la première fois.

    Depuis – et on le comprend aisément – James Howells est obsédé par ce fichu disque dur. Avec la flambée récente, la clé permettrait d’accéder à 115 millions d’euros en bitcoins. Notre homme gesticule, ne cesse d’interpeller la mairie de Newport sur Twitter pour l’aider. Car évidemment, en plus de chercher l’équivalent d’une aiguille dans une botte de foin, remuer les déchets électroniques et toutes les horreurs de la décharge serait à peu près aussi healthy qu’un week-end en thalasso à Tchernobyl.

    Voilà comment James Howells vient d’abattre sa dernière carte. Il est près à se présenter devant les 145 000 habitants de Newport pour briguer le poste de maire à la prochaine élection municipale et organiser une immense chasse au trésor, en promettant de reverser 50% de sa fortune à la ville s’il parvenait à la retrouver. Honnêtement, on n’y croit pas du tout, mais qui sait, c’est peut-être ça le prochain conte de Noël qui fera fureur au XXIIe siècle : l’histoire d’un mineur qui avait retrouvé son trésor numérique, après n’avoir jamais cessé d’y croire.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.