Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Sentir les voitures, c’est son travail

    Avez-vous déjà pris du plaisir à sentir le cuir de la banquette arrière, voire à renifler plusieurs fois votre appuie-tête pour garder le parfum dans le nez ? Maria José, oui. Normal, c’est sa mission quotidienne chez SEAT. Et pour tout comprendre au métier de smell designer, c’est tout de suite dans cette Carte Blanche plus que jamais en odeur de sainteté.

    Jusque là, vous pensiez être atteint d’une étrange maladie compulsive : le parfum de la première fois, ce moment où vous avez ouvert l’emballage de votre voiture ; tout cela vous donnait l’impression d’être un monomaniaque olfactif, et cela vous inquiétait. Mais non, vous n’êtes pas seul(e). Certains, comme Maria José, en ont même fait leur métier. Analyser et évaluer les odeurs à l’intérieur de l’habitacle, et faire en sorte que, comme chez soi, on s’y sente bien, c’est sa vie, sa passion.

    Après le métier de light designer, une nouvelle occasion de se retrouver nez à nez avec une profession méconnue. Et accessoirement, un beau clin d’œil à Kurt Cobain.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.