Une startup française veut transporter les matériaux lourds sur des dirigeables écolos
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Une startup française veut transporter les matériaux lourds sur des dirigeables écolos
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  30.07.2019
Une startup française veut transporter les matériaux lourds sur des dirigeables écolos

Au salon du Bourget, Flying Whales vient d'annoncer une ligne d'assemblage de dirigeables nouvelle génération en Gironde. Une preuve supplémentaire que le futur se prépare en Nouvelle-Aquitaine ?

Imaginez : vous êtes en promenade dans le parc naturel du Périgord entourés d’écureuils. Soudain, vous apercevez dans le ciel un dirigeable blanc d’une centaine de mètres transportant des essences de bois. Cette scène n’est peut-être pas si utopique que l’on pourrait le croire. Une société française nommée Flying Whales, soit “Baleines Volantes” y travaille sérieusement. Ses dirigeants viennent d’annoncer au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace qu’ils souhaitaient ouvrir une toute première usine dédiée à ces dirigeables nouvelle génération. Ce sera pour 2021 en Nouvelle-Aquitaine et cette implantation devrait déboucher sur la création de 200 emplois.

La raison d’être de ces aéronefs futuristes est le transport de marchandises lourdes et volumineuses dans des zones enclavées et difficiles d’accès. Les “baleines volantes” mesureront en effet 154 mètres de long, 42 mètres de haut et 60 mètres de large et seront capables de supporter des charges de 60 tonnes. Une capacité idéale pour l’extraction du bois ou l’implantation d’éoliennes.

Si les images de l’accident d’un zeppelin géant en 1937 dans le New Jersey vous viennent en tête, pas de panique. Les aéronefs du 21e siècle auront une superstructure en carbone et leurs cellules seront remplies d’hélium, un gaz inerte et sûr, bien différent du dihydrogène utilisé à l’époque.

Résultat de recherche d'images pour ""flying whales""

L’idée parait donc bonne et la Chine et le Canada ont déjà dit être prêts à accueillir à leur tour des usines sur leur sol. Espérons que le vol inaugural incite le groupe de Jimmy Page à se reformer. Led Zeppelin en Gironde, ça ne pourrait avoir que de la gueule.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire