Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Une étudiante combat le harcèlement avec Wikipédia

    La Super-Héroïne d’Internet livre son combat en produisant des articles scientifiques

    Le monde d’Internet peut être brutal. Mais lorsqu’une jeune étudiante se bat pour la liberté d’accès à la culture comme une véritable héroïne de comics, on ne peut que saluer l’effort.

    Emily Temple-Wood est une jeune étudiante américaine en biologie à la Loyola University de Chicago et rédactrice sur Wikipédia depuis ses 12 ans. Avec un profil déjà impressionnant pour son âge, elle possède en parallèle une petite notoriété dans le milieu scientifique grâce à ses nombreux articles publiés sur l’encyclopédie la plus complète du net. Ella a notamment écrit des centaines de biographies sur des femmes scientifiques, dont elle a fait son domaine de prédilection. Mozart achevait sa première pièce d’opéra à 11 ans, Temple-Wood semblait avoir un destin similaire tout tracé sur la route du savoir.

    A l’âge de ses 12 ans, la jeune fille reçoit des messages déplacés concernant son poids, et plus tard des mots synonymes de harcèlement sexuel. Elle décide pourtant de ne pas se laisser atteindre et continue d’alimenter ses travaux. Elle sera nommée administratrice de la plateforme et lancera deux projets collaboratifs, et ce en continuant ses études. Chapeau mademoiselle, elle qui officie sur tous les fronts avec un cerveau brillant en éruption digne de Jimmy Neutron.

    Et lorsqu’elle se retrouve une nouvelle fois victime malgré elle de harcèlement par des membres de la communauté Wikipédia, elle brise cette chaine de la meilleure des façons. A chaque insulte reçue, elle publie un article sur une scientifique. Ou comment enrichir la base de savoir déjà conséquente du net tout en répondant habilement à des critiques qui n’ont, en 2016, plus lieu d’être. Grâce à son travail de rédactrice, le monde a donc pu s’intéresser de plus près aux performances de nombreuses chercheuses, dont Liliana Lubinska, neuroscientifique polonaise ; et Rosalyn Scott, la première chirurgienne cardiologue afro-américaine.

    La colère est une motivation sans faille. Et là où Arya Stark de Game Of Thrones a sa litanie, Emily Temple-Wood a sa liste de sujets méticuleusement tenue. La jeune fille déclare même aux journalistes de la BBC, sans langue de bois : « Si ça me fait pleurer, ou que cela met ma mère mal à l’aise, j’écris un article ». Oui, la Wonder Woman du web n’est pas une princesse, mais une érudite.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.