Une centrale électrique qui fonctionne au … fromage
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Une centrale électrique qui fonctionne au … fromage
Redac Détours |  04.01.2016
Une centrale électrique qui fonctionne au … fromage

Le fromage, une énergie d’avenir pour le monde ?

Votre prochaine tartine pourrait bien éclairer votre salon ! Depuis plus de deux mois, la commune d’Albertville, en Savoie, attire davantage les curieux pour sa centrale électrique révolutionnaire que pour ses installations olympiques hivernales.

Fonctionnant à partir du petit-lait écrémé du fromage Beaufort produit dans la région, la structure produit assez d’énergie pour alimenter près de 1.500 personnes.Le processus vise à récupérer un maximum d’ingrédients utilisés pour la fabrication du Beaufort. Le lait entier est utilisé pour faire le fameux fromage et la crème pour de la ricotta, un fromage italien, du beurre de baratte et de la poudre de protéines, explique le site Food and Sens. Enfin, le petit-lait écrémé restant est utilisé pour le processus dit de « méthanisation ».

Placé dans un réservoir aux côtés de bactéries, le liquide fermente et émet du biogaz, utilisé ensuite pour alimenter un moteur qui chauffe de l’eau à 90°C. La vapeur produite permet alors de produire de l’électricité, suffisante dans certains cas, comme en Angleterre dans une structure similaire, pour rendre autonomes en énergie les fromageries.Selon le site spécialisé dans la gastronomie, il y a déjà 23 centrales de ce type dans le monde, principalement en France et en Europe, et de nombreuses autres seraient prévues en Italie, en Uruguay ou encore au Brésil. Le fromage, une énergie d’avenir pour le monde ?

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire