Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un robot-avocat a trouvé du travail

    « Objection-votre-honneur ! »

    Le premier robot-avocat à intelligence artificielle vient d’être embauché par un cabinet.

    Contrôler un drone par la pensée ou discuter avec un sourd avec des discuter avec un sourd avec des gants font déjà de grands bonds en avant dans le milieu technologique, mais les ingénieurs en robotique de Ross Intelligence sont bien décidés à faire mieux ! Et c’est chose faite ! Ross, leur premier robot doté d’une super intelligence artificielle, vient d’être embauché par le cabinet Baker & Hostetler qui compte plus de 50 avocats. Ils sont désormais 51.

    Lire et comprendre le langage humain, réfléchir à des hypothèses de défense, faire des recherches dans les archives, user de citations pour appuyer ses propos… Ross a l’allure de n’importe quel avocat. Et malgré le fait qu’il soit un robot, il est un peu différent de ses homologues de iRobot et de Blade Runner. Doté d’un ordinateur IBM Watson, il gagne même en expérience au contact des autres et au fur et à mesure des affaires traitées. « Elémentaire, mon cher Watson ! » disait ce bon vieux Sherlock. Au contraire d’un avocat qui part dans de longues diatribes pendant ses plaidoyers, Ross va plus vite en synthétisant au maximum des concepts juridiques difficiles à intégrer pour un jury. Futur prof de droit ? Qui sait. Pour le moment, on le voit déjà en costard-cravate se lever pour faire objection, votre honneur !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.