Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un militaire l’affirme : se réveiller à 4h30 du matin vaut tous les jus d’orange du monde

    Plutôt que de gober des tubes de vitamines C, mieux vaut se réveiller super tôt. Ainsi, vous tiendrez la forme et aurez plein de temps en rab’ à faire ce que bon vous semble. Bad news pour les marmottes.

    G.I. Jocko. John Willink, dit « Jocko », est un ancien membre des Navy Seal. Vous savez, ces forces spéciales américaines capables de survivre quinze jours dans la jungle avec uniquement un couteau suisse. Pendant que d’autres regardent le café couler, le bonhomme à la mâchoire de Terminator occupe sa retraite en donnant des conférences à travers le pays et tout en animant un podcast sur la vie militaire. Dans un bouquin coécrit avec un ancien frère d’armes, Leif Babin, il explique avoir remarqué que ses camarades de régiment les plus performants étaient toujours ceux qui se levaient très tôt.

    Du coup, Jocko a décidé d’avancer la sonnerie du réveil et, lors d’un récent chat Facebook, nous invitait à faire de même : « Si vous souhaitez vous entraîner à 4h30 de l’après-midi, qu’est-ce qui peut vous empêcher de le faire ? Votre boss, votre boulot, votre famille et toutes les obligations supplémentaires. À 4h30 du matin, tout le monde dort, donc vous pouvez faire ce que vous voulez. »

    Pas de repos pour les braves. Même le samedi ? Surtout le samedi, ordonne l’ex-bidasse sur son compte Twitter, où il poste chaque matin une photo de sa montre prouvant qu’il est le premier à appliquer ce conseil. Willink, qui réside maintenant à San Diego, profite de ce temps supplémentaire pour enquiller une heure de muscu dans son garage puis s’en va taquiner la vague lors d’une rapide session de surf aux aurores.

    Jocko le lève-tôt est le premier à le reconnaître, c’est dur-dur de sortir du lit : « Quand l’alarme sonne, elle ne joue pas une chanson mais vous cogne la tête comme une batte de baseball. Qu’allez vous faire ? Vous planquer sous les draps ou vous lever, la rage au ventre, prêt à affronter la journée ? » Pour se donner du courage, il se répète un mantra qu’il a utilisé comme titre d’un de ses bouquins : « La discipline équivaut à la liberté. » Allez, courage, vous connaissez déjà le proverbe : l’avenir appartient à ceux qui…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.