Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un implant crânien devient le premier remède à la paralysie

    Les prémices du transhumanisme médical se sont révélées bénéfiques

    Des chercheurs et médecins officiant dans un centre médical universitaire de l’Ohio (USA) ont réussi à guérir partiellement la paralysie d’un patient.

    Les vertus de la technologie ont souvent éprouvé leurs compétences sur la médecine moderne. Et encore aujourd’hui, des start-ups travaillent étroitement avec le milieu de la santé pour soigner les patients, voire même améliorer leur quotidien. C’est à l’université d’Ohio State que des chercheurs ont créé un prototype de dispositif médical nanotechnologique permettant à un patient atteint de paralysie de retrouver l’usage de sa main.

    Suite à un accident de voiture survenu il y a six ans, Ian Burkhart est resté paralysé. Mais son quotidien s’est considérablement amélioré grâce à un nouvel outil médical. Un article de la revue Science Daily relayé par Design Indaba nous apprend que des chercheurs ont inventé une puce appelée NeuroLife. Cette dernière est en fait un implant que l’on place directement dans le cerveau du patient. Connecté au cortex, il interpDesign Indaba nous apprend que des chercheurs ont inventé une puce appelée NeuroLife. Cette dernière est en fait un implant que l’on place directement dans le cerveau du patient. Connecté au cortex, il interprète les pensées et signaux du cerveau avant de contourner la moelle épinière lésée. Il se connecte ensuite à un manchon qui contrôle les muscles des membres. Ce système médical ultra-technologique est en fait piloté par les propres pensées du patient. Nous ne sommes peut-être pas encore dans Robocop ou Terminator, mais une frontière dans le milieu de la recherche médicale a bel et bien été franchie !

    Ian Burkhart est aujourd’hui en mesure de placer sa carte de crédit dans un distributeur, de porter son téléphone portable à son oreille, de ramasser sa cuillère, et même de jouer à Guitar Hero en commandant les touches avec ses propres phalanges ! Le remède de la tétraplégie serait-il en passe d’être véritablement découvert ? On ne sait toujours pas si tel est le cas. Pour l’heure, les médecins et chercheurs semblent en tout cas enthousiastes, en témoigne le Dr Ali Rezai, co-auteur de l’étude et neurochirurgien au Wexner Medical Center de l’Ohio State University : « Nous montrons pour la première fois qu’un patient tétraplégique est en mesure d’améliorer ses fonctions motrices et ses mouvements de la main. »

    Et même si certains choisissent de fabriquer des mains robotiques, la médecine technologique de demain semble bien décidée à prévenir les problèmes de ce type. Mais pour l’heure, Ian Burkhart pourrait bien devenir le premier transhumain guéri de la paralysie.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.