Un gros nez, plus de places et moins de pollution : voici le TGV prévu pour 2024
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un gros nez, plus de places et moins de pollution : voici le TGV prévu pour 2024
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/05/2021 14:48
Un gros nez, plus de places et moins de pollution : voici le TGV prévu pour 2024

Le futur TGV, dit TGV M, doit entrer en service en 2024. Les premières images du modèle viennent d'être dévoilées par la SNCF et l'objectif, c'est réduire les coûts en affichant le bilan carbone le plus faible du marché.

Quarante ans après sa mise en service, le TGV dévoile son nouveau visage. Au terme de plusieurs années de réflexions, le futur TGV M a été nettement revu et corrigé pour atteindre les objectifs économiques et écologiques que s’est fixés la SNCF. Pour réduire sa consommation énergétique, le TGV M adopte un profil plus allongé lui permettant de gagner en aérodynamisme. Un point clé pour ces TGV du futur qui doivent entrer en circulation en 2024 et dont le cahier des charges fixait les réductions de consommation d’énergie et d’émissions de CO2 respectivement à 20% et 32%, de quoi atteindre le bilan carbone le plus faible du marché.

https://twitter.com/SNCF/status/1397576657259704325

Pari tenu pour Alstom, en charge de la conception et de la construction des nouvelles rames, grâce au travail d’ingénierie sur l’aérodynamisme de la motrice, mais également l’espace entre les wagons, repensé pour réduire la prise d’air qui s’y engouffrait dans les anciennes versions du TGV. Le constructeur français a également conçu un système de renvoi d’énergie vers la caténaire lors du freinage, réduit le poids global de la rame et développé une éco-conduite lui permettant d’être nettement moins énergivore. De même, les innovations technologiques intégrées au TGV M, notamment sur la prédiction de l’usure des pièces, vont diminuer les coûts de maintenance de 30%. Des économies substantielles pour la compagnie.

Pour autant, le futur fleuron de la SNCF ne sacrifie rien à sa capacité d’accueil ni au confort. Mieux, conçu pour être modulable rapidement, le TGV cinquième génération pourra dans certaines configurations transporter 740 personnes au lieu de 600 actuellement et offrira un gain de place de 12% en moyenne par voyageur. De plus, l’accessibilité au train pour les personnes à mobilité réduite a été pensée pour leur permettre une complète autonomie sur les deux étages du train. De quoi changer en profondeur notre expérience de voyage dans le seul moyen de transport au sein duquel il est possible de se déplacer durant son trajet. À ce titre, la SNCF semble avoir mis le paquet sur le wagon-bar. On a hâte de passer commande !

TGV train Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !