Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un drone capable de transporter un passager

    L’hélicoptère du futur, c’est maintenant

    La boucle est presque bouclée. Le constructeur de drones chinois Ehang a dévoilé à la conférence du CES à Las Vegas un modèle à quatre hélices capable d’embarquer un passager, pour un prix estimé entre 200 et 300.000 dollars (entre 180.000 et 270.000 euros environ), soit à peine moins cher qu’un hélicoptère d’entrée de gamme.

    Les caractéristiques du 184 (c’est son nom, ou plutôt son numéro) ne sont pas encore folles. En effet, son autonomie ne dure que 23 minutes, et le véhicule peut transporter une personne sur 16 kilomètres environ, le tout, à une vitesse de près de 100 km/h. Côté altitude, le petit cockpit peut s’élever jusqu’à 3,5 kilomètres de hauteur environ, si personne évidemment ne se méfie de ce petit aéronef et ne se décide à appeler la police ! Même si ces caractéristiques ne font pas encore pâlir d’envie, le point positif, c’est qu’elle ne peuvent que s’améliorer au fil des ans !

    Côté habitacle, le 184 comprend un système de sécurité et la climatisation, tandis que la navigation s’apparente, selon le site Technology Review, « à taper une adresse sur Google Maps ». Rien de plus simple en somme. Selon les constructeurs, « l’un des changements majeurs intervient dans les logiciels, où plusieurs algorithmes supervisent la vitesse des hélices du drone ». Reste à savoir si cette automatisation déresponsabilise totalement l’usager en cas d’accident.

    Quelques avantages se présentent cependant. Le 184 fonctionne sur batterie, donc pollue a priori moins qu’un hélicoptère (tout dépend comment l’électricité consommée est produite cependant) et ne coûte donc rien en carburant (tout dépend aussi des prix de l’électricité dans le pays où on l’utilise). Il pourrait notamment être utilisé pour atteindre des lieux difficiles d’accès (on ne pose pas un hélicoptère partout !).Des secouristes pourraient ainsi l’utiliser pour transporter des blessés à distance ou à l’inverse amener des vivres à des personnes bloquées dans un lieu inaccessible par l’homme. Plus simplement évidemment, il pourrait être utilisé pour survoler votre jardin. Mais pour l’instant, vous risquez de devoir vendre votre maison pour le faire…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.