Un code de conduite pour les drones a été voté
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un code de conduite pour les drones a été voté
Redac Détours |  08.06.2016
Un code de conduite pour les drones a été voté

Car les oiseaux se rebellent


Des scientifiques ont mis au point un code de conduite pour les pilotes de drones de sorte à laisser les oiseaux en paix.

Les drones sont les nouveaux objets télécommandés qui font fureur. Que ce soit pour prendre des photos ou des vidéos de Saigon ou Tokyo, pour livrer des tests du VIH aux nourrissons ou pour faire des courses télépathiques, ces petites machines volantes ont de multiples caractéristiques allant du simple jouet au véritable robot livreur. Mais en Australie, les oiseaupour faire des courses télépathiques, ces petites machines volantes ont de multiples caractéristiques allant du simple jouet au véritable robot livreur. Mais en Australie, les oiseaux semblent voir d’un mauvais œil leur espace aérien pris d’assaut. Des scientifiques ont donc travaillé sur une sorte de code de la route pour les pilotes de drones, de façon à rendre aux animaux ailés leur territoire naturel.

Jarrod Hodgson et Lian Pin Koh, respectivement chercheurs à l’URAF et directeur de ConservationDrones.org, utilisent habituellement des drones pour surveiller les espèces volantes locales. Après de multiples agressions aériennes, ils se sont interrogés sur l’utilisation éthique de leur matériel et ont publié leur code de conduite dans la revue Current Biology, rappelle Mashable. Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin de repasser un code de la route pour piloter vos engins volants, mais si vous souhaitez prendre des clichés de la faune australienne, il vous faudra respecter une certaine altitude. Et on peut vous l’assurer, si vous bravez cette nouvelle loi, les oiseaux vous le feront payer ! En solo ou en formation serrée, ces derniers fondent sur leurs proies telles des escadrons d’avions de chasse ! La morale de l’histoire ? Utilisez la technologie à bon escient. Et laissez donc tranquilles les oiseaux, que diable !

Et ça va que ce ne sont que vos drones qui en font les frais. Imaginez si vous veniez embêter les kangourous. Vous savez, les animaux avec des poches sur le ventre qui boxent comme des champions…

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire