Un architecte veut transformer Lille en ville-forêt
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un architecte veut transformer Lille en ville-forêt
Hilaire Picault |  12/03/2021 13:03
Un architecte veut transformer Lille en ville-forêt

Rénover tout un quartier à base de bois massif, de plantes et de technologies économisant l’énergie... C’est comme vivre en forêt, mais en ville. On doit cette idée au désormais célèbre Vincent Callebaut.

Au cœur de Lille, l’ancien lycée Michel Servet a récemment accueilli pelleteuses et tronçonneuses, provoquant la fureur des riverains et des écologistes réclamant en urgence un « plan arbres » dans la métropole. C’est là qu’arrive l’architecte Vincent Callebaut, spécialiste des « forêts verticales », ces immeubles plus verts que verts. Mais avec son projet Archiborescence, il envisage de rénover tout un quartier.

210126_archiborescence - _pl015

Jadis, le quartier était né sur d’anciens marais. Demain, ces immeubles à ossature bois et lamellés-collé recouverts de végétation seront traversés de canaux récoltant les eaux de pluie. Celle-ci ne sera pas perdue, elle alimentera les WC des bâtiments. Dans le même esprit d’auto-suffisance, les bâtiments produiront leur énergie verte (panneaux solaires et éoliennes à l’appui) et abriteront des fermes urbaines pour que chacun puisse se nourrir localement.

Pratiquement 14,5 hectares de briques et de ferraille remplacés par un îlot urbain en bois massif, végétal et aquatique.

Les résidences récupéreront aussi la chaleur dégagée en journée pour chauffer les logements la nuit. La conception bioclimatique du quartier assurant une déperdition d’énergie minime, le quartier devrait même produire plus qu’il ne consomme.

210126_archiborescence - _pl018

Mélangeant bâtiments de bureaux, logements et lieux publics, le quartier se réunit autour d’une nouvelle place faite de passerelles pour dynamiser le quartier. Beaucoup de place est accordée aux trottoirs et les aménagements pour personnes à mobilité réduite sont intégrés à l’urbanisme. Les rez-de-chaussée sont vitrés pour garder un lien permanent entre la rue et les résidences, l’intérieur et l’extérieur, la ville et ses habitants.

Énergies renouvelables, mobilité pour tous, agriculture très-court circuit, éco-construction en matériaux locaux et bâtiments passifs… ce n’est plus de l’urbanisme, c’est la nature réinventée. Si le projet Archiborescence est accepté par la métropole, Lille pourrait bien devenir la forêt la plus prisée du marché immobilier.

https://vincent.callebaut.org/static/projects/210126_archiborescence/hr/_pl033.jpg

architecte Forêt urbaine

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !