Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Uber ouvre un centre de recherche des taxis volants en France

    * La firme américaine compte installer un centre de recherche à Paris pour son projet Uber Elevate.
    * Elle compte investir 20 millions d’euros sur 5 ans.
    * C’est le premier centre en dehors du continent américain.

    C’est une boucle qui s’effectue. En 2008, en retard pour une conférence et à la peine pour dégotter un taxi dans un Paris sous la neige, Travis Kalanick, le fondateur d’Uber, avait fantasmé une application qui permettrait de commander une voiture depuis son téléphone et suivre son avancée en temps réel.

    Dix ans sont passés. Une éternité en âge Internet. Le fantasme est aujourd’hui un service implanté aux quatre coins de la planète. Surtout, le principe du VTC terrestre ne suffit plus à Uber. Pour échapper aux embouteillages monstres de nos mégalopoles, la firme de San Francisco caresse l’idée de s’emparer du ciel pour en faire le nouveau terrain de jeu de son service.

    Baptisé Uber Elevate, le projet va ouvrir un nouveau centre de recherche chez nous, à Paris. L’Advanced Technologies Center of Paris sera ainsi le premier en dehors d’Amérique, le quatrième après San Francisco, Pittsburgh et Toronto.

    Le hub parisien devrait ouvrir à l’automne et avoir pour mission de se concentrer sur le « back end » de ces taxis volants, à savoir la partie relative aux algorithmes, à l’intelligence artificielle et au contrôle aérien. Vingt millions seront investis entre 2018 et 2023 à cet effet.

    Pour Dara Khosrowshahi, le directeur général, le choix semble une évidence : « Avec des ingénieurs de classe mondiale et un rôle de premier plan dans l’aviation mondiale, la France est l’endroit idéal pour faire progresser notre programme Uber Elevate. »

    Toutefois, pour ce qui est de voir des taxis volants remontant les Champs-Élysées au-dessus de nos têtes, ce n’est pas encore pour demain. Les vols d’essais seront cantonnés à Dallas et Los Angeles dans un premier temps, à partir de 2020. Toutefois Khosrowshahi n’est pas non plus en poste pour boire des Perrier en terrasse : il espère bien lancer son service d’ici cinq à sept ans.

     

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.