En Turquie, une fac va proposer d'étudier les extraterrestres
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
En Turquie, une fac va proposer d’étudier les extraterrestres
Hilaire Picault |  13.12.2017
En Turquie, une fac va proposer d'étudier les extraterrestres

L’université turque d’Antalya va proposer à la prochaine rentrée des cours d’Ufologie pour préparer ses étudiants à la rencontre la plus attendue de l’humanité. Celle du 3e type, évidemment.

Hello world. Préparer à un éventuel premier contact avec les extraterrestres, voilà l’objet du diplôme d’Ufologie et exopolitique auquel prétendront les étudiants de l’université Akdeniz. L’exopolitique consistant, si vous en doutiez, à apprendre le protocole de réception intergalactique et à s’intéresser à comment converser avec des créatures qui ne possèdent ni notre langue, ni peut-être nos appendices pour la parler…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la fac semble y mettre les moyens : lunettes de vision nocturne, gilets pare-balles et toute une installation de fibre optique ont été fournis à l’Unité de Formation et Recherche pour établir le dialogue avec des exovisiteurs. Ces besoins ont même été listés et estimés à partir des analyses d’ufologues issus du monde entier.

Men in Black à la cafétéria. Côté programme, les cours aborderont donc les méthodologies et techniques d’identification des sources d’information traitant des extraterrestres et OVNI. Mais aussi un décryptage des méthodes visant à nous cacher l’existence des E.T. préférées des gouvernements (en particulier outre-Atlantique).

Cela sonne étrangement parano à vos oreilles ? Il y a une bonne raison : le responsable de l’UFR est le professeur Erhan Kolbaşı, membre du centre de recherche SIRIUS et convaincu de longue date que le premier contact entre humains et civilisations extraterrestres est proche. Voire qu’il a déjà eu lieu… Le centre collectionne des vidéos de “preuve”. Erhan affirme qu’une officialisation aura lieu d’ici une quinzaine d’années maximum. Mais il est aussi connu pour ses propos un peu emportés comme celui accusant le supposé groupe « MJ12 », obéissant au gouvernement états-unien, de détruire les preuves et traces alien…


À première vue, les examens risquent d’être tendus sous la surveillance de Kolbaşı. Lui, pourtant, reste jovial et parade en affirmant que « les élus du monde entier et les civilisations extraterrestres prendront bientôt officiellement contact. Nous estimons que ce sera un contact ouvert et massif. » Espérons que cela n’aggrave pas l’actuelle crise du logement sur Terre.

étude extraterrestre Turquie

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire