Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    4 minutes de lecture

    Trafo Pop

    Le gang de bikers berlinois en vestes LED

    Avec sa bande de bikers, les Trafo Pop, Thomas Gnahm arpente Berlin en vélo et blouson époustouflants et sème la fête.

    Kreuzberg, Berlin – “Nous ne sommes pas une mascarade.” Thomas Gnahm a une voix à la fois douce et assurée, un sourire large, un regard enfantin. Le jour il est designer graphiste, la nuit il pimpe des vestes avec des LEDs de toutes les couleurs. Feux d’artifice garantis ! Lui et son collectif Trafo Pop – contraction de “transforming” et “pop” -, une équipe de bikers aux fringues époustouflantes, sont connus comme les bikers du futur. Le bonhomme longiligne est un personnage public dans les rues de Berlin. Chaque mois, il organise une “night ride”, où les vestes lumineuses et pop ainsi que les soundsystems sont de sortie. Un grand moment de fête ! Aucune chance qu’ils passent inaperçus :

    “Mais ça n’est pas un carnaval ! C’est un mouvement, une représentation artistique.”

    Détours a rencontré l’artiste à Cassonade, un café à crêpes et gaufres du très hype quartier de Kreuzberg. Thomas Gnahm a fait du streetwear pop et kitsch sa marque de fabrique. En sirotant son chocolat chaud, celui dont les cheveux blonds lui tombent sur le front et les épaules revient sur les idéaux de son collectif :

    “Trafo Pop est un mouvement interdisciplinaire qui rassemble des fans de vélo, des makers et des artistes depuis 4 ans. Si on travaille avec la lumière, c’est parce que c’est ultra voyant. Ca flash et les gens voient qu’il y a de l’électricité sous nos blousons. On veut éveiller les pensées sur le vêtement de demain.”

    trafo

    trafo3

    Un personnage en veste en cuir et legging or

    Thomas Gnahm a commencé son expérience artistique seul. Il adorait le vélo et les vêtements un chouïa kitsch. “Mon univers rassemble la culture gay, la science fiction, les mangas, les licornes, Mad Max !“ Rien à voir avec le gros pull en maille et laine motif montagne qu’il porte ce jour là… Il y a 4 ans, il se met en tête de se créer un personnage, avec un look différent. Le blondinet s’aide de copains ingénieurs pour créer sa première veste. Il commence à sortir dans les bars de la capitale allemande avec son vélo, son sublime blouson lumineux et son legging or.

    Il se rend vite compte que son délire en intéresse plus d’un. Ils sont aujourd’hui une quarantaine reliés au collectif. Sans compter les sympathisants qui se greffent au groupe lors des night rides et les participants aux workshops ! Car Thomas Gnahm organise également des ateliers DIY pour créer soi-même sa veste Trafo Pop à LEDs. Et pour ceux qui ne peuvent pas participer aux ateliers, certains modèles de vestes sont en open source. Si vous avez l’âme d’un maker – et que ces vestes vous font autant rêver que nous – vous pouvez vous procurer un kit – 150 euros – et mettre les mains dans le cambouis.

    Un pull Tinder, et pourquoi pas ?!

    Il existe différentes vestes à LEDs. Le modèle basique, bien sûr, avec des formes lumineuses dans le dos ; mais également des modèles plus poussés, reliés par exemple à un portable :

    “On a créé des vestes qui comprennent les messages téléphoniques. Si on envoie “vert” par SMS, le blouson va s’illuminer en vert. On peut le programmer pour réagir à différents messages.”

    Nous, on rêve d’envoyer “pikachu” et qu’une petite bestiole jaune s’illumine dans notre dos ! Un travail de code minutieux mais tout à fait réalisable pour le bricolo, qui ne compte d’ailleurs pas s’arrêter à des vêtements uniquement couverts de LEDs :

    “L’idée, c’est de faire réfléchir aux vêtements de demain. Il y une crise dans l’industrie de la mode, la tech pourrait lui donner un nouveau souffle !”

    trafo4

    Pour illustrer son propos, il propose de réaliser un pull Tinder. Imaginez votre épaule se réchauffer, comme si une main se posait dessus, lorsqu’une personne vous match dans le bar où vous vous trouvez. Votre copain ou copine habite à l’étranger ? Imaginez-vous lui envoyer un câlin à distance au lieu d’un SMS “<3” : son pull se réchaufferait instantanément. Une idée folle ? Peut-être, mais Thomas Gnahm n’en a que faire, elle est si douce :

    “Si les gens trouvent cette idée folle, c’est qu’il faut communiquer dessus, expliquer que c’est possible et qu’on peut avoir ce pull génial. On n’imaginait pas, il y a quelques années, qu’on puisse lire nos textos et mails sur une montre. Apple l’a fait ! Mais une montre reste un objet, un vêtement est beaucoup plus personnel, c’est une partie de nous. Nous pourrions ne faire qu’un avec la technologie.”

    Une consommation plus responsable

    Une autre de ses idées serait le pull à puce :

    “Tous nos vêtements pourraient contenir une puce lisible avec nos téléphones et qui nous donnerait l’histoire de notre veste. Quel matériau, d’où il vient, qui a confectionné le vêtement ? On consommerait tous différemment…”

    Un autre de ses grands combats est la consommation responsable. Il ne le répétera jamais assez : les vestes customisées par Trafo Pop et durant les workshops sont de seconde main. Les matériaux utilisés sont, si possible, recyclés.

    Le bonhomme aligne les concepts, tous aussi loufoques que géniaux. Après l’avoir rencontré, on garde en tête l’image d’un maker fou fan de licornes. L’exubérant graphiste a des idées à gogo. Il y a 3 ans, le leader de Trafo Pop lançait le Wear It festival, trois journées tournées vers les fringues innovantes à Berlin. Et ça cartonne. Makers, entreprises, professionnels de la mode, lambdas, tout le monde est le bienvenu à ce festival. Comme chez Trafo Pop ! Son crew de bikers accueille toujours les esprits tournés vers l’avenir. Une fois l’heure de partir venue, il nous a d’ailleurs proposé une ride. Nous devions malheureusement quitter Berlin, mais pas avant d’avoir enfilé une de ses vestes, histoire de sentir la vibe Trafo Pop.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.