Toutes les nuits à Paris, ces toilettes sortent de terre pour soulager les envies pressantes
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Toutes les nuits à Paris, ces toilettes sortent de terre pour soulager les envies pressantes
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19/02/2020 10:58
Toutes les nuits à Paris, ces toilettes sortent de terre pour soulager les envies pressantes

Dans le 18e arrondissement, Paris teste un dispositif pour améliorer le cadre de vie des riverains : des toilettes publiques magiques qui apparaissent à 19h et retournent sous terre au petit matin. Subitement, votre conception de la mobilité urbaine en prend un coup.

En septembre 2018, la Mairie de Paris a lancé un clip très gênant dans le cadre de son plan « anti-pipi ». L’idée derrière cette vidéo était de sensibiliser les Parisiens sur leurs envies pressantes, qui amènent parfois à uriner dans la rue ou entre deux voitures. Parce qu’elles sont probablement plus efficaces, la capitale teste depuis le début du mois de février des toilettes rétractables. Fabriqués par la société néerlandaise Pop-up Toilet, ces W.C. gratuits sont cachés sous terre la journée et sortent du sol à 19h pétantes le soir. « Ce dispositif expérimental vise à améliorer le cadre de vie des riverains et des Parisiens vivant près des lieux festifs, particulièrement touchés par les épanchements d’urine la nuit », commente Paul Simondon, adjoint à la mairie chargé de la propreté, au journal Le Parisien.

68 euros. Baptisées Urilift (la contraction d’urinoir et de lift, qui signifie ascenseur en anglais), ces toilettes sont « mixtes » : il y a une cabine fermée réservée aux femmes et deux urinoirs extérieurs pour les hommes. Une fois la nuit terminée, une équipe de nettoyage passe donner un coup avant que l’habitacle ne retourne sous terre durant la journée afin de ne pas gêner les piétons.

Le premier modèle a été installé place des Abbesses dans le quartier de Montmartre et d’autres devraient être installés dans la capitale (les emplacements sont encore à l’étude). La municipalité compte également ajouter des urinoirs avec porte battante sur certaines des 750 toilettes publiques de la ville. Au moins, il y aura plus de solutions pour éviter de se soulager dans une allée, sachant que le montant de l’amende à Paris est fixé à 68 euros. Ça fait cher le pipi.

Crédit photo : Urilift – Pop-Up Toilet

Paris toilettes

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !