Tous les camions bientôt transformés en panneaux publicitaires XXL ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Tous les camions bientôt transformés en panneaux publicitaires XXL ?
Hilaire Picault |  22.10.2019
Tous les camions bientôt transformés en panneaux publicitaires XXL ?

Pour Adriver, la réponse est oui. Cette régie pub nouvelle génération veut "disrupter" les autoroutes en imposant les pubs sur les portes de vos poids lourds préférés.

Monotonie. Le combo des radars et des régulateurs de vitesse fait que les longs voyages consistent à regarder le même coffre pendant des dizaines de kilomètres. On en vient à espérer qu’une sangle se défasse de la bâche d’un camion et flotte dans le vent pour se distraire. Cela vous aurait hypnotisé, mais Hadrien du Fayet de La Tour a eu un flash : « J’ai commencé par me dire que les portes arrières [des camions que je doublais] étaient de belles surfaces inoccupées et qu’à 130 km/h un automobiliste avait largement le temps de lire un message publicitaire. » C’est le point de départ d’Adriver, sa régie publicitaire itinérante.

Culture pub sur la trois voies. Il lance alors une conception de cadres et panneaux adaptables aux formats des poids lourds. Une fois sa flotte équipée, le transporteur se voit proposer un forfait pour chaque campagne de 2,50 euros par camion et par jour d’exposition. Ramené à l’année et multiplié par la dizaine, cinquantaine ou centaine de véhicules de l’entreprise, ce montant permettra d’amortir les frais courants et alléger les factures d’essence.

Un camion roulant 5 jours par semaine rapportera 625 euros par an, ce qui fait 12 500 euros pour une flotte de 20 camions.

Quand la régie n’a pas de campagne en cours, le camion est libre d’afficher sa propre pub sur le panneau, gratuitement. À l’heure où tout se digitalise et où les routes sont frappées de méfiance écologique, l’idée est pour le moins ambitieuse. Et elle plaît. Adriver a déjà fait une campagne très remarquée pour BlaBlaCar cette année et vient de lever 2 millions d’euros pour passer à l’épate suivante : intégrer ses pubs sur les centaines de VTC qui traversent nos villes. Eh oui, si les sociétés de taxis ont depuis longtemps vendu la blancheur de leur carrosserie, ce n’est pas le cas des Uber, Kapten et autres Marcel.

Avec une petite inquiétude à la clé (de contact) : la durée de l’exposition peut-elle devenir une source de distraction ? « Lorsqu’un conducteur double à 130 km/h un poids lourd qui roule à 90 km/h, calcule Hadrien du Fayet de La Tour, il y a un temps de captivité d’environ 15 secondes qui était jusqu’ici inexploité. » Mais s’il double trois camions, combien de temps quitte-t-il la route des yeux ? Réponse : 45 secondes pendant lesquelles il ne regarde pas son téléphone.

Crédit photo de une : Transportissimo

 

Camion publicité startup Transport

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !