Tous aux abris, les voitures-radars patrouilleront bientôt dans toute la France
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Tous aux abris, les voitures-radars patrouilleront bientôt dans toute la France
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  16/04/2021 10:17
Tous aux abris, les voitures-radars patrouilleront bientôt dans toute la France

Plusieurs régions vont accueillir des véhicules banalisés prompts à détecter les chauffards avec un système infrarouge discret. À terme, 420 voitures conduites par des chauffeurs privés quadrilleront le pays.

Jusqu’ici, seules quatre régions avaient déjà commencé la fameuse expérimentation des voitures-radar, ces “gendarmes volants” placés à l’arrière de véhicules banalisés et pilotés par des chauffeurs de sociétés privées habilitées par l’État. En Bretagne, en Normandie, dans les Pays de la Loire et en Centre-Val-de-Loire, plus de 80 véhicules contrôlent déjà en toute discrétion les automobilistes trop rapides, amendes à la clé (directement dans la boîte aux lettres).

Car il faut savoir que le système infrarouge de ces nouveaux véhicules est plus sournois que ce à quoi nous étions habitués sur les routes : il ne “flashe” pas, ce qui empêche le conducteur imprudent de savoir s’il vient ou non de commettre une infraction. De plus, leur présence sur les routes du pays n’est aucunement signalée, à la différence des radars fixes. En toute logique, dans un premier temps au moins, le nombre de PV devrait monter en flèche.

Déploiement prévu : 420 voitures ! Selon la Sécurité Routière, ces radars sont conçus “pour cibler les conducteurs responsables de grands excès de vitesse. Leur marge technique est de 10 km/h pour les limitations de vitesse inférieures à 100 km/h et de 10 % pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h”.

120 voitures banalisées d’un nouveau genre circuleront d’abord sur des axes déterminés par les services de l’État et des départements. En effet, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, les Hauts-de-France et la Nouvelle-Aquitaine rejoindront en premier lieu le club des régions “sous contrôle”, avant que toute la France soit quadrillée (420 véhicules prévus au total).

À raison de tranches de circulation de 5 h 30 par jour, nuits, week-ends et jours fériés inclus, le nombre de PV devrait passer de 1,5 à 12 millions par an, selon la Ligue de Défense des Conducteurs. On est prévenus.

Excès de vitesse France radars Sécurité routière voiture

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !