Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Toujours plus vert grâce à ces chargeurs solaires pour voitures électriques

    Parce que, tant qu’à adopter une démarche écologique, autant le faire sur toute la ligne. Ces chargeurs solaires débarquent au pays de Donald Trump et eux au moins, on espère qu’ils traverseront l’Atlantique.

    Le jour où nous roulerons propre. Une voiture électrique c’est zéro gaz d’échappement, et moins d’émission de gaz à effet de serre. Donc un air plus propre. Mais pas encore absolument sain, car il reste deux freins (sic) à l’essor de l’électricité sur nos routes :

    – d’une, il n’y a pas assez de stations pour recharger les véhicules. Il faut encore raccorder celles-ci au réseau qui peut être très éloigné des routes, ce pourquoi les fabricants préfèrent rester en agglomération.

    – de deux, si on veut vraiment limiter la pollution, encore faut-il dénicher de l’électricité renouvelable et que l’acquisition de celle-ci impacte le moins possible l’environnement. Et pour ça, la société américaine Brightfield a conçu Solar Driven, une station de recharge qui ne dépend que de l’énergie solaire.

    La station peut accueillir trois véhicules en même temps. Au-dessus des emplacements de parking s’étend le toit du auvent, recouvert de huit panneaux photovoltaïques pour une capacité de 2,4 kW. Soit assez de « carburant » pour parcourir 24 000 kilomètres selon les prévisions de Brightfield.

    « À la fois puits de pétrole, raffinerie et pompe », voilà comment le décrit son fabricant, en fanfaronnant un peu.

    Mais en même temps, il s’agit bien du premier système de production, stockage et distribution d’énergie propre breveté et installable n’importe où. Que ce soit au bord d’une route de campagne ou au pied d’un grand magasin ou d’un immeuble de bureaux.

    America first. En vérité, vous ne venez pas puiser le soleil en live, car jusqu’à présent Brightfield n’a installé ses Solar Driven que dans des villes américaines, en les raccordant au réseau existant dans lequel il injecte son électricité verte, ce qui lui assure un revenu additionnel à celui de ses pompes. Il est à voir si le système reste rentable sur des routes européennes et hors des big cities. N’empêche que si elles pouvaient pousser le long de nos nationales, cela pourrait bien être la meilleure incitation pour nous faire passer à l’automobile électrique à ce jour.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.