Tim Sports, la startup qui veut imposer le vélo de fonction dans les entreprises
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Tim Sports, la startup qui veut imposer le vélo de fonction dans les entreprises
Robin Ecoeur |  17/03/2021 10:17
Tim Sports, la startup qui veut imposer le vélo de fonction dans les entreprises

Son service « Tim Mobilité » permet aux entreprises de louer des vélos afin que les employés puissent en bénéficier, soit comme d’une voiture de fonction, soit pour leurs déplacements professionnels en journée.

Faut-il imposer des modes de transport doux aux entreprises ? C’est, selon Le Parisien, une question posée par des parlementaires. Pourquoi ? Car depuis le lancement en mai 2020 du « forfait mobilité durable » afin d’inciter fiscalement les sociétés à financer les déplacements (notamment les trajets domicile-travail) en transports propres, les entreprises ne se bousculent pas aux portillons pour opérer leur transition écologique. Pourtant, il existe des solutions pour leur faciliter la vie.

C’est le cas de Tim Sports, qui propose aux entreprises son service de location de vélos. En résumé, la société fondée par Jérôme Blanc propose la mise en place d’une flotte de vélos ou de vélos de fonction au sein des entreprises. « La flotte est partagée entre les différents salariés de l’entreprise et elle sert essentiellement à se rendre aux rendez-vous durant la journée de travail. Tandis que le vélo de fonction est dédié à un salarié, il l’utilise pour ses déplacements professionnels mais également personnel », explique Jérôme dans cette interview.

Plusieurs modèles au choix. Voilà donc la solution de Tim Sports via son service « Tim Mobilité » : un forfait mensuel pour les entreprises qui couvre la location des vélos avec accessoires (casques, cadenas, etc.), l’entretien des engins (grâce à un réseau de partenaires) ou encore le remplacement du deux-roues s’il est défectueux. Par exemple pour un vélo de fonction à assistance électrique (VAE), le prix est fixé à 49,99 euros par mois. L’entreprise prend en charge 70% de cette somme, et l’employé paie les 30% restants, soit 15 euros par mois. Pour les flottes de vélos électriques à partager, il s’agit du même tarif, sauf que là, les salariés ne dépensent pas un centime.

Les entreprises ont le choix entre des vélos pliants, électriques, connectés, et même des vélos-cargo (les prix de location varient en fonction des modèles choisis). Tim Sports travaille donc en collaboration avec plusieurs marques comme Brompton, Cowboy ou encore Yuba pour satisfaire toutes éventuelles demandes.


Gagnant-gagnant. Si l’offre de Tim Sports ne peut pas convenir à toutes les entreprises, notamment celles situées des zones rurales où la voiture reste encore le moyen de déplacement le plus plébiscité, elle fait complètement sens en ville. Pour les sociétés intéressées, la mise en place de modes de transport plus doux permet de réduire les émissions de CO2 et d’atteindre les objectifs en matière de RSE (qui regroupe l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable). Et pour les salariés, comme l’indique cette étude néo-zélandaise, le fait d’aller au travail à vélo augmenterait l’espérance de vie. C’est donc un win-win pour tout le monde, non ?

Plus d’infos par ici sur le site de Tim Sports.

micro-mobilité Mobilité douce Mobilité électrique vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !