Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    En test chez Franprix : un robot-livreur qui porte vos courses

    Le R2D2 des supérettes est actuellement en phase d’expérimentation dans le 13ème arrondissement de Paris. Déjà un chiffre à retenir : il peut porter jusqu’à 40 kilos de commissions.

    Que la force soit avec lui. Imaginez : vous sortez du bureau, il est 19h. Rien dans le frigo. Passage au supermarché du coin. Là, au lieu de trimballer toutes les courses dans des sacs plastiques – qui en plus d’être polluants craquent à la première occasion – une réplique du R2D2 de Star Wars prend le relai et, après l’avoir rempli avec toutes vos courses, vous suit jusqu’à votre domicile. Ce n’est pas un rêve, ni le pitch d’un nouvel épisode conçu par George Lucas, mais la réalité mise en œuvre dans un Franprix parisien où ces livreurs du futur seront testés toute l’année.

    Actuellement en phase de prototypage, l’engin conçu par la startup Twinswheel est muni de capteurs et de caméras, mais plus que ça, d’une intelligence artificielle. Celle-ci lui permet d’identifier le client ciblé, puis le suit comme un chien jusqu’à chez lui. De quoi économiser vos forces au lieu de vous transformer en équilibriste transpirant avec vos sacs, mais pas que :

    « Face à l’évolution des obligations réglementaires, comme les restrictions d’accès aux centres-villes pour les véhicules polluants, les acteurs de la ville, dont Franprix fait partie, se doivent de réfléchir à des modes de livraison nouveaux et propres », a déclaré la marqué à l’Usine Digitale.

    Une solution pour la mobilité réduite. Cette innovation, au-delà du côté éminemment drôle de l’engin, a tout pour révolutionner la mobilité urbaine. Non seulement le robot est une puissante solution pour les personnes à mobilité réduite et les seniors, mais il est également une alternative non polluante aux autres moyens de livraison des courses à domicile puisqu’il est électrique. Le temps de recharge est estimé à deux heures, pour une autonomie de 8 heures – soit 15 à 20 kilomètres.

    Bientôt plus d’autonomie pour les véhicules autonomes ? Seul bémol pour le TH03 – on avait oublié de vous donner son vrai nom – il doit pour l’instant être accompagné d’un salarié du magasin ; non pas en raison d’une limitation technique, mais… règlementaire. Pour l’heure, la loi interdit la navigation sur la voie publique des véhicules en complète autonomie. Mais face au succès actuel des trottinettes électriques et demain des voitures sans chauffeur, nul doute que les choses s’accélèrent rapidement pour notre R2D2 de quartier capable de transporter 40 kilos. Ça fait pas mal de paquets de chips et de bières à transporter chez vous, non ?

    Trêve de blague, l’innovation de TwinswHeel ne devrait pas s’arrêter là. Le robot, déjà utilisé pour aider les ouvriers de la SNCF et de Siemens, devrait à terme permettre aux clients de commander leurs produits directement en ligne, puis de se faire livrer sans même sortir. Reste à savoir comment la machine frappera à la porte.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.