Tesla annonce des robots-taxis moins chers qu'Uber dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Tesla annonce des robots-taxis moins chers qu’Uber dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24.04.2019
Tesla annonce des robots-taxis moins chers qu'Uber dès 2020

La bataille des VTC risque de monter en intensité dès l’année prochaine avec l’entrée en lice du constructeur de voitures électriques.

Où s’arrêtera le féroce appétit d’Elon Musk ? Le PDG de Tesla l’a annoncé lors du Autonomy Day de la société californienne : en 2020, il proposera un service de robots-taxis. Pour réserver une course ? Il suffira de se connecter sur l’application dédiée. Et, grâce à la conduite autonome, une voiture viendra à vous puis vous déposera à destination pour un tarif meilleur marché… Car il n’y a plus de chauffeur à rémunérer.

Dans les faits, selon Musk, aujourd’hui, le coût moyen d’un trajet aux États-Unis oscille entre 2 et 3 dollars par mile (entre 1,80 euros et 2,70 euros tous les 1,6 kilomètres). Avec sa nouvelle offre, il tomberait à moins de 18 centimes par mile (16 centimes d’euros tous les 1,6 km).

L’ère des voitures à partager. Concrètement, la flotte n’est autre que celle du parc du constructeur, équipée depuis 2015 de la fonction « AutoPilot ». Pour autant, cette révolution dans le secteur hyper concurrentiel des VTC repose sur un pari : que chaque propriétaire de Tesla — enfin de Model S, Model 3 et Model X — y participe selon le principe des plateformes Airbnb ou Uber. Musk envisageant même que chaque véhicule soit mis à disposition aux « amis, collègues et amis sur les réseaux sociaux ».

Bien entendu, comme dans les modèles de partage, une commission de 25 à 30% sera prélevée sur chaque transaction, mais le facétieux milliardaire assure que son service permettrait aux propriétaires de Tesla d’empocher jusqu’à 30 000 dollars (26 675 euros) par an.

Toutefois, deux questions restent en suspens. D’abord, juridique : obtenir le feu vert des autorités de la Sécurité routière (qui est fédérale et non nationale). Ensuite, technique : relativement à la recharge et donc à l’autonomie. Dernier point et non des moindres : selon un sondage Reuters/Ipsos, la moitié des Américains adultes considèrent les véhicules autonomes plus dangereux que les véhicules traditionnels. Par conséquent, un plan encore loin de se dérouler sans accroc.

Robot taxi Tesla uber

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire