Téléphoner au volant peut maintenant vous coûter 6 mois de permis
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Téléphoner au volant peut maintenant vous coûter 6 mois de permis
Robin Ecoeur |  25/05/2020 09:54
Téléphoner au volant peut maintenant vous coûter 6 mois de permis

Annoncé depuis quelques mois, c’est désormais une réalité : depuis le 22 mai, si vous commettez une infraction au code de la route en ayant votre téléphone dans la main, la police pourra vous retirer votre permis.

1 sur 10. C’est le nombre d’accidents causés par l’usage du téléphone au volant. Depuis 2016, les chiffres sont en augmentation : de plus en plus de Français ont leur smartphone dans les mains tout en conduisant, que ce soit pour le GPS, répondre vite fait à un message ou discuter avec des amis. L’usage s’est banalisé et peut avoir de graves conséquences sur la route. Pour dissuader les accros au téléphone, la loi prévoit une amende de 135 euros et le retrait de 3 points. Mais ça, c’était avant.

Lors des discussions sur la loi d’orientation mobilités (LOM), la loi du 24 décembre 2019 avait « étendu à l’infraction de conduite en faisant usage d’un téléphone tenu en main la mesure de rétention immédiate du permis de conduire ainsi que celle consécutive de suspension ». En d’autres termes, la loi va se durcir.

De 72 heures à 6 mois. C’est chose faite depuis le 22 mai et la publication de ce décret (2020-605). Si la police constate une infraction commise par un automobiliste alors que celui-ci tient en main son téléphone, les forces de l’ordre pourront lui retirer immédiatement le permis de conduire à titre conservatoire, pendant 72 heures. « Constatée par les forces de l’ordre, cette rétention pourra être suivie d’une suspension du permis de conduire pour une durée maximale de six mois », peut-on lire dans le communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ce n’est pas tout : l’amende de 135 euros ainsi que le retrait des points sont toujours en vigueur. En résumé, si vous avez le téléphone en main et que vous ne respectez pas la priorité d’un piéton par exemple, vous risquez 135 euros, 6 points en moins ainsi que la suspension du permis, allant donc de 72 heures à six mois en fonction de la gravité de l’infraction. 

Le permis ou un selfie. Quelles infractions entrent dans le nouveau décret ? La liste est longue : griller un feu (même orange), certaines priorités, les limitations de vitesse, l’oubli du clignotant, le franchissement des lignes continues, etc. Selon une étude de 2019, les usages du téléphone au volant évoluent et s’orientent vers l’envoi d’e-mails, la consultation des réseaux sociaux et même regarder des vidéos. Perdre son permis ou avoir un accident à cause d’un selfie serait quand même dommage, non ?

La liste complète des infractions se trouve ici. 

Code de la route loi téléphone

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !