Ce taxi volant à hydrogène peut "rouler" 500 km sans s'arrêter
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ce taxi volant à hydrogène peut “rouler” 500 km sans s’arrêter
Robin Ecoeur |  03.06.2019
Ce taxi volant à hydrogène peut "rouler" 500 km sans s'arrêter

Skai, un taxi aérien de 5 places, fonctionne grâce à des piles à combustible à hydrogène. Ce qui lui permettrait d'avoir une autonomie plus longue.

500 kilomètres d’une traite. Il ne reste que cinq ans avant les premiers tests de taxis volants en France, à Paris. Mais partout dans le monde, les constructeurs planchent déjà sur les véhicules urbains du futur. Et après Boeing, Uber ou encore Rolls-Royce, Alaka’i Technologies, basé à Hopkinton dans le Massachusetts, fait son entrée dans la course. La firme américaine a d’ailleurs dévoilé Skai, un taxi aérien qui vole à l’hydrogène pouvant accueillir jusqu’à quatre passagers (et un pilote, c’est plus sûr). Selon le site VentureBeat, son autonomie serait d’environ 300 miles, soit 480 kilomètres.

Résultat de recherche d'images pour "Skai VTOL"

Ravitaillement. L’utilisation de l’hydrogène permettrait de parcourir de plus longues distances que ses concurrents et d’embarquer à bord un poids plus conséquent. Au total, six moteurs électriques alimentés par ces fameuses piles propulseraient l’engin. Selon Brian Morrison, président d’Alaka’i Technologies, « Skai offre des solutions pratiques et concrètes, que ce soit pour éviter les embouteillages ou pour apporter des provisions lors d’une catastrophe naturelle. »

Alaka'i Skai, taxi volant, 4K (horizontal)

Voler de ses propres ailes. Pour le moment, Skai n’est encore qu’un prototype et attend la certification de la Federal Aviation Administration, qui devrait être accordée d’ici 2020. Mais la société n’a pas dit un mot sur la manière dont elle compte commercialiser ses taxis. Elle s’est contentée de dire que le Skai pouvait être utilisé pour le transport de marchandises, les trajets privés et la mobilité personnelle. C’est très large. À en croire le site NewAtlas, Alaka’i Technologies souhaiterait avoir une emprise globale et gérer la logistique et les stations de décollage. Ne reste plus qu’à attendre un peu pour le voir dans le vrai sky.

Hydrogene taxi volant

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire