Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Taxe kérosène : une pétition veut réunir 1 million de signatures pour faire plier l’Europe

    Les gouvernements traînent ? Dix mille signataires veulent leur rappeler que la situation urge.

    Taxer le bon carburant. Depuis le début de l’année, l’aviation civile est dans le viseur des écologistes de tous bords. En cause, évidemment, les émissions de carbone du secteur à l’échelle mondiale et les perspectives d’avenir : l’Association internationale du transport aérien estime que le trafic va pratiquement doubler au cours des 15 prochaines années.

    Si la pétition recueille un million de signataires, la Commission européenne devra en tenir compte.

    La seule alternative viable serait donc de préférer le train mais ce secteur est bien moins compétitif que les compagnies aériennes low cost. Pour renverser cet état de fait, les économistes estiment qu’il faut taxer le carburant afin que les compagnies répercutent ce coût sur leurs billets, incitant par effet domino les passagers à préférer un autre transport à prix égal, mais plus respectueux.

    Oui, mais… Taxer le kérosène est interdit aujourd’hui. La faute à la convention internationale de Chicago, signée en 1944 pour assurer les liaisons partout dans le monde. C’est pourquoi des pétitionnaires veulent que l’Europe tourne à jamais la page de cette convention.

    Lancée courant mai, cette pétition est en fait une « initiative citoyenne ». Ce qui signifie que si elle recueille un million de signataires répartis dans 7 pays au minimum, la Commission européenne devra en tenir compte. Le Conseil des ministres et le Parlement devront alors se prononcer sur un texte découlant de cette proposition. On est loin de la simple contestation, mais cette initiative pourrait bien enterrer l’accord de Chicago et modifier l’histoire de l’aviation.

    https://twitter.com/kerosenetax_EU/status/1133435618682392578

    Taxer, est-ce efficace ? Si l’on en croit l’exemple de la Suède, seule en Europe à appliquer une taxe sur le kérosène, la réponse est oui. Le pays a enregistré une baisse du nombre de passagers de 10% due au phénomène culturel « anti » avion, le Flygskam. De plus, Le Monde a eu accès à une étude de la Commission européenne qui calcule qu’en imposant une taxe de 0,33 euros par litre de kérosène, les compagnies augmenteraient de 10 % en moyenne le prix des billets. De quoi refroidir pas mal de voyageurs.

    Puisque les députés français et le Ministre en charge de l’Environnement se disent intéressés par une taxation au niveau européen, tout semble alors possible. Déjà signée par 23 000 européens de 28 pays, l’initiative citoyenne pourrait bien faire gagner du temps à ce projet.

    Plus d’infos sur la page de l’initiative, c’est à vous de jouer.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Les bons plans de Détours

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.