" layout="nodisplay"> Sur Twitter, cet usager excédé compile les pires retards du métro parisien
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / Sur Twitter, cet usager excédé compile les pires retards du métro parisien
Sur Twitter, cet usager excédé compile les pires retards du métro parisien
Robin Ecoeur |  16/01/2023 17:24
Sur Twitter, cet usager excédé compile les pires retards du métro parisien

Celles et ceux qui utilisent les transports en commun en Île-de-France l’ont remarqué : la qualité du réseau, notamment en métro, s’est grandement détériorée ces derniers mois. Roméo Philipps, un ingénieur data de 22 ans, analyse les données fournies par la RATP et publie des infographies sur Twitter afin de mettre en évidence les failles.

Ras-le-bol. On peut parler d’une colère, mais aussi d’une grande frustration. Car le prix du pass Navigo a augmenté tandis que la qualité du réseau s’est dégradée, pour des raisons que l’on connaît (sous-effectif, manque de rames, travaux, etc). Ceci étant dit, à quel point ces perturbations ont-elles impacté la qualité des transports en commun dans la capitale et sa banlieue ?

Roméo Philipps, un ingénieur data de 22 ans, a la réponse. Sur son compte Twitter baptisé METROQualité, le jeune homme collecte et compile les données publiées quotidiennement et en temps réel par la RATP, et partage ensuite des infographies lisibles sur les agitations dans les transports.

37 heures de perturbations… par jour ! Le 4 janvier 2023, pour bien démarrer l’année, l’ingénieur a mis en ligne une infographie sous forme de bilan avec le détail des perturbations sur les différentes lignes du métro depuis le 30 novembre 2022. On y apprend qu’en moyenne, le réseau est perturbé 37 heures par jour en cumulé, mais aussi que les lignes les plus souvent polluées par ces problèmes sont la 12 (130 perturbations en l’espace d’un mois), la 8 (93 incidents), la 4 (80 incidents) et enfin la 9 (76 incidents). Sans surprise, le créneau horaire le plus problématique est celui de 17h-18h. Parmi les incidents les plus courants, on retrouve les « difficultés d’exploitation » — un terme générique quand les équipes de la RATP n’ont pas de précision sur la nature de l’incident, suivi des « bagages oubliés », des « malaises voyageurs » et enfin des « personnes sur les voies ».

Sur Twitter, Roméo partage aussi des analyses ligne par ligne en comptabilisant le nombre d’incidents sur les sept derniers jours et le nombre d’heures que les perturbations ont fait perdre aux usagers. Dans une infographie publiée le 25 décembre, on peut lire que la ligne 12 a été perturbée durant près de 54 heures en l’espace d’une semaine, soit plus de 7 heures par jour. Précisons que la fin d’année a été très compliquée pour la RATP, d’où ces chiffres très élevés. 

Retour à la normale ? Pour réaliser ses infographies, l’ingénieur récupère les données publiées par la RATP sur son site Infos-Trafic via des bots informatiques (des systèmes automatisés qui recueillent toutes les perturbations sur les différentes lignes de métro), mais aussi sur le réseau RER, de trams et quelques lignes de Transilien. Interviewé par France 3, Roméo explique qu’il était frustré du manque de transparence de la RATP lorsqu’un incident se produit. « De base, j’étais un usager de la ligne 8 du métro. Il y avait toujours des problèmes, ça rend un peu fou. Et tous les matins je voyais les fameux ‘incidents d’exploitation’ sur le compte Twitter de la RATP. Donc j’ai eu envie de visualiser les perturbations dans le temps ».

Les analyses, indépendantes de la RATP, fournissent des informations qui peuvent aider les voyageurs — quelle ligne prendre, à quel moment, etc. — mais elles démontrent surtout les failles évidentes du réseau. Roméo explique à France 3 qu’il a désormais l’intention de créer un site web afin de retrouver ses rapports et intégrer les lignes de bus. Mais le jeune homme espère surtout une amélioration dans les transports et un retour progressif à la normale (ce qui semble être le cas en regardant les dernières publications). Un souhait partagé par 12 millions d’usagers.

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !