Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Moins de morts sur les routes avec ce boîtier qui appelle les secours

    Ces Français veulent hacker nos voitures avec cette mini-balise qui compose automatiquement le numéro qui sauve la vie.

    Ne plus baliser. Dans chaque voiture se trouve une étrange prise cachée, selon le modèle du véhicule, sous le volant, derrière le cendrier, dans un coin gauche du tableau de bord ou de la boîte à gants… C’est la prise « diagnostic » qu’utilisent les garagistes pour effectuer un contrôle rapide des organes vitaux de votre chère Titine. L’idée de Jérôme Scalia, ce Strasbourgeois de 27 ans, consiste à utiliser ce port pour y brancher un petit boîtier qui va jouer le rôle de balise de détresse. Car, comme il nous l’a répété : « Le plus important à l’intérieur d’un véhicule, c’est la sécurité. »

    Aujourd’hui, le temps moyen d’intervention des secours est de 10 minutes, ce qui est fatal à 2500 vies par an.

    Ce boîtier, baptisé Awaken Car relie votre véhicule directement au Samu. Ainsi, en cas d’accident grave, une alerte est envoyée au centre d’appels le plus proche accompagnée de vos coordonnées exactes. Un accéléromètre trois axes, inséré dans le boîtier, permet également d’indiquer aux secours l’intensité du choc et si le véhicule a effectué des tonneaux afin de donner aux équipes le maximum d’informations en amont.

    Ni panne ni soumise. L’application peut aussi vous envoyer quotidiennement des informations précises sur l’état du véhicule afin de limiter les pannes : « Les études montrent que lorsqu’un automobiliste voit un voyant rouge ou orange, dans 90 % des cas, il l’ignore et continue à rouler, explique Jérôme Scalia. La panne survient car la réparation n’a jamais été faite. On veut éviter ce genre d’erreur. Le plus tôt on intervient, plus petite sera la facture, et moins il y aura de risques. »

    Plus jamais seul sur la route. Si Jérôme Scalia a eu l’idée de créer un boîtier connecté, c’est certainement à cause de ce souvenir d’enfance : « J’habitais à la campagne, près d’une route très fréquentée. Chaque année, il y avait des accidents la nuit, car dans la pénombre les gens rataient le virage. Et à 1 heure du matin, sans circulation, il n’y avait souvent personne pour appeler les urgences. »

    Effectivement, si en France le temps moyen d’intervention en cas d’accident est d’une dizaine de minutes, il peut monter jusqu’à 27 minutes dans certaines zones rurales, comme par exemple en Eure-et-Loir. Awaken Car, permettra donc de faire baisser ce chiffre et, pour cela, il a reçu l’année dernière le Prix innovation sécurité routière.

    Infos commandes pour équiper votre voiture sur awaken.fr.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.