Son fils est atteint d'autisme, il lui crée un vélo 2 places
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Son fils est atteint d’autisme, il lui crée un vélo 2 places
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  12/06/2020 23:24
Son fils est atteint d'autisme, il lui crée un vélo 2 places

Depuis, ce tandem permet aux enfants porteurs de troubles autistiques de mieux bouger en toute sécurité.

Il revient de loin ce vélo. Sa route a commencé en 2012 en Italie, où il a été créé par Mario Paganessi. Directeur d’une fondation pour enfants porteurs de TSA (troubles du spectre autistique), il a pris conscience que son fils ne pourrait jamais connaître les joies d’une balade à vélo du fait de sa maladie. L’autisme rend difficile la concentration nécessaire pour suivre les panneaux et les signalisations. Cela trouble aussi la notion de danger. L’enfant risquerait donc autant un accident de la circulation que de se blesser seul, par exemple en descendant de vélo alors qu’il avance encore. C’est pour cela qu’il a inventé le Hugbike.

https://www.instagram.com/p/Bv6krMElgY2/?utm_source=ig_web_copy_link

Ce tandem un peu spécial a deux selles et deux guidons dont l’un « embrasse » l’autre pour guider et protéger l’enfant. Car ici tout le monde est actif, pas de « passager » ; l’enfant n’est pas rejeté derrière, il est au contraire bien devant pour profiter au maximum de l’expérience. Le plaisir est complet et ce système développe son sens de l’équilibre et encourage l’autonomie.

Association de Bienfaiteurs. La monture aurait pu ne jamais traverser les Alpes mais c’était son compter sur un autre papa, Gino Verrelli, italien d’origine mais vivant à Rennes. Avec sa compagne il a décidé d’importer ce vélo miraculeux pour leur fils, Mathieu. L’opération est coûteuse, alors il monte une association pour lui donner un coup de main : ce sont les makers fans de vélos de La Petite Rennes qui assemblent ces tandems artisanaux financés avec le soutien du Rotary Club local. Résultat des courses, l’asso Mathi possède désormais 7 Hugbikes qu’elle met à disposition des parents adhérents voulant promener leur enfant.

Pour ceux qui vivent trop loin pour l’emprunter, les Bretons vendent le Hugbike un peu moins de 3000 euros. Ajoutez encore 1000 euros pour sa version électrique. Cher ? Sans doute, mais cela permet l’inclusion des personnes atteintes de TSA dans notre société, donc cela vaut le coût. Et puis, comme le dit la maman de Mathieu : « Voir son enfant faire du vélo avec ses copains, ça n’a pas de prix. »

http://www.hacavie.com/wp-content/uploads/2018/11/Hugbike.jpg

autisme Rennes vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !