Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Shigeru Ban

    L’architecte qui fabrique des maisons en carton

    On lui doit notamment – en collaboration avec Jean de Gastines – le Centre Pompidou-Metz, rendu célèbre pour son toit en forme de maison de schtroumpfs. Mais Shigeru Ban, architecte primé né à Tokyo en 1957, est aussi connu pour ses maisons… en carton.

    Architecte de l’urgence, il s’est spécialisé dans les constructions post catastrophe humanitaire, en utilisant des tubes de carton. Logements éphémères, les maisons de carton soulagent des populations touchées par la guerre ou les catastrophes. Massacre au Rwanda, séisme en Italie, catastrophe à Taiwan, au Japon, en Inde, à Haiti… l’archi a posé ses constructions de papier partout.

    « Je ne voulais plus construire pour des gens riches »

    S’il s’est mis à l’architecture humanitaire, c’est parce que l’architecte génial en a vite eu assez de multiplier les projets pour des particuliers aisés :

    « Ces personnes-là nous sollicitent pour que l’on mette en valeur leur richesse et leur pouvoir , affirme-t-il au Monde. Ils veulent que nous fassions pour eux des monuments. »  Plutôt que de construire uniquement pour « des gens heureux », il en appelle « au rôle social de l’architecte ».

    Les logements créés par Shigeru Ban, après le tremblement de terre de Kumamoto, au Japon
    Les logements créés par Shigeru Ban, après le tremblement de terre de Kumamoto, au Japon

    Écolo avant l’heure

    Quelle mouche a piqué cet architecte ? Tout commence il y a une trentaine d’années. Dans son Ted talk, vu 1.5 million de fois ! – pour les curieux, sa conférence est sous-titrée, à voir ici – , il raconte :

    « En 1986, bien avant que les gens commencent à parler de problèmes écologique, je commençais à tester le tube en carton afin de l’utiliser comme structure de bâtiment. C’a été compliqué à tester mais il en est ressorti qu’il est bien plus solide qu’il n’en avait l’air ! Et on peut facilement l’imperméabiliser et de l’ignifuger. »

    En 1994, il est alors architecte conseiller auprès du Haut Comité aux réfugiés de l’ONU pendant la guerre au Rwanda en 1994, et a été très étonné par les camps de réfugiés proposés par l’ONU : des couvertures en plastique à placer sur des troncs.

    « Ce système a entraîné une déforestation massive ainsi qu’un problème environnemental !« , résume-t-il. Qu’à cela ne tienne : on leur a fourni des tuyaux en aluminium… Que la population a revendu, car ce matériel coûte cher. C’est là que Shigeru Ban est intervenu et a proposé ses constructions en carton.

    Bilan de décennies de maisons en carton ? Des constructions écolos, solides, faciles à construire, avec des lignes douces et épuréesLes #archilovers que nous sommes sont conquis. 

    Miyake Design Studio Gallery by #ShigeruBan made from paper tubes for #IsseyMiyake #NeueLoves

    Une photo publiée par @NeueHouse (@neuehouse) le

     »

    « On a construit nos bureaux, en carton, sur le toit du Centre Pompidou »

    Outre ses constructions humanitaires, l’archi multiplie les projets grandioses. Comme lorsqu’il a été sélectionné pour le centre Pompidou Metz. Cool, mais dur de trouver un bureau pour lui et ses étudiants. Eh bien, Shigeru Ban avait tout simplement décidé de construire un bureau de 35 m de long… au dessus du Centre Pompidou de Paris, le tout en tubes de cartons bien sûr ! « Résultat, on n’a pas payé de loyer pendant 6 ans », rigole-t-il. Le seul hic : « Si un ami venait me voir, il devait payer le prix d’entrée à l’expo ! »

    Pompidou Metz
    Pompidou Metz

    Son projet actuel ? La cité musicale, sur le site de l’Île Seguin à Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine), ancien fief des usines Renault. « Visuellement, la coque de bois tressée doit devenir une figure architecturale nouvelle et emblématique de l’ouest parisien. Elle sera accompagnée d’une grand voile revêtue de plus de 1.000 mètres carrés de panneaux solaires qui suivront le soleil dans sa course« , explique le Figaro.

    La cité doit être construire d’ici l’été 2016. A Détours, on ne manquera pas d’aller y faire un tour…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.