Ses colocataires ont le Covid, il vit pendant 2 jours coincé dans sa voiture
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Ses colocataires ont le Covid, il vit pendant 2 jours coincé dans sa voiture
Nicolas Vanel |  07/09/2021 16:48
Ses colocataires ont le Covid, il vit pendant 2 jours coincé dans sa voiture

Ressortissant étranger en Australie, un jeune étudiant indien a dû se réfugier pendant 48 heures dans sa voiture. Voici où peut mener la peur d'être contaminé.

Se préserver à tout prix. En rentrant chez lui ce lundi de fin août du côté de Sydney, Shahbaaz Mohammed, étudiant étranger de 24 ans, ne se doutait pas de la situation dans laquelle il allait se retrouver. Le jeune homme, d’origine indienne, a en effet appris que ses quatre colocataires avaient été testés positifs à la Covid-19, rapporte le média australien ABC. S’il ne voulait pas devenir le cinquième, il fallait qu’il prenne une décision radicale, partir. Mais pour aller où ? Sans famille et désormais cas contact, les alternatives de cet étudiant en technologie automobile étaient plus que limitées. Résolu toutefois à se préserver d’une probable contamination, Shahbaaz Mohammed a pris quelques affaires de rechange, des fruits et a quitté l’appartement pour se réfugier dans sa voiture.

Si le test réalisé dans la foulée s’est avéré négatif, il reste cas contact et doit s’isoler 14 jours. Problème, confronté au variant Delta qui a causé plus de 100 décès en quelques semaines, le système de soins et les structures d’accueil de la Nouvelle-Galles du Sud sont saturés. Du côté des hôtels, pas de solutions non plus. Nombre d’entre eux, en effet, réclament deux doses de vaccins pour admettre des clients et Shahbaaz Mohammed n’en a jusqu’à présent reçu qu’une seule. Après plusieurs appels infructueux, le jeune homme doit se résoudre à emménager dans sa voiture pour un temps indéterminé, ou tout du moins pour quatorze longues journées.

Cité par ABC, Gurnam Singh, porte-parole de l’association en charge de l’accueil et de l’aide apportée aux étudiants d’origine indienne à Sydney constate les difficultés résultant de la pandémie pour les étudiants étrangers. Face aux restrictions imposées pour contenir l’épidémie, ces derniers n’ont souvent pas de travail et éprouvent des difficultés à assumer les dépenses de première nécessité. Pour autant, ne voulant pas inquiéter leur famille en Inde, ils ne leur demandent bien souvent pas d’aide. Pour Shahbaaz Mohammed, après deux nuits passées dans sa voiture, la solution est venue de l’intervention d’ABC, qui a pu obtenir auprès du NSW Health, l’autorité locale en charge de la santé, les renseignements permettant au jeune Indien d’obtenir une place d’hébergement pour les cas contacts en difficulté de logement. Un véritable soulagement pour le jeune homme.

coronavirus insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !