Un service propose de disperser les cendres de vos proches au-dessus du Mont-Saint-Michel
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Un service propose de disperser les cendres de vos proches au-dessus du Mont-Saint-Michel
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  06.06.2019
Un service propose de disperser les cendres de vos proches au-dessus du Mont-Saint-Michel

Vous trouviez le Mont-Saint-Michel un peu mort ? Ça ne va pas s’arranger. Une entreprise de pompes funèbres y disperse des cendres par drone dans sa baie.

On n’arrête pas le progrès. Il n’y pas que les salons de coiffures qui devraient être décorés par l’ordre du mérite des jeux de mots. Ce service de pompes funèbres nommé très justement Funer’Air montre que l’on peut s’amuser de tout et avec tout le monde. Même les morts. Le concept ? Une première en France : proposer la dispersion des cendres des défunts par drone dans la baie du Mont-Saint-Michel. Difficile de retourner à la poussière avec plus de style.

Au revoir là-haut. Jean de Montgolfier, l’homme derrière l’idée (lui aussi bien nommé), a longtemps été pilote de chasse dans l’armée avant de travailler pour une société de pompes funèbres. Rapidement, il mêle ses deux expériences professionnelles et formule l’idée de la dispersion par drone. Se pose la question du déroulé de la cérémonie. Les familles y assistent sur un terrain au bord de la baie du Mont-Saint-Michel acquis par l’entreprise. Elle dure une trentaine de minutes où l’appareil décolle puis disperse les cendres à plus de 300 mètres du rivage (la distance réglementaire) en deux ou trois minutes. Un flux assez lent, pensé pour être adapté au deuil. Si les familles le souhaitent, l’appareil peut effectuer aussi des arabesques symbolisant un au revoir. Une prestation facturée entre 590 et 840 €.

<

Légal à cent pour cent(dre). Contrairement à ce que l’on pense, il est possible de disperser des cendres en pleine nature (pas de panique, les jardins publics ne sont pas compris), en mer (à plus de 300 mètres du rivages) ou par voie aérienne (tant qu’il n’y pas d’espace public en dessous). Une piste à explorer pour les futurs diplômés de l’école de pilotage de drones Drones & Good.

drone wtf

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire