Selon une étude, rouler à 30 km/h polluerait autant que... de rouler à 130 km/h !
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Selon une étude, rouler à 30 km/h polluerait autant que… de rouler à 130 km/h !
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  23/08/2021 17:17
Selon une étude, rouler à 30 km/h polluerait autant que... de rouler à 130 km/h !

Alors que, lentement, le 30 km/h devient la norme dans de nombreux centres-villes, une étude du CEREMA vient contredire tous les bénéfices écologiques d'une telle mesure. Au point de relancer la guerre qui oppose les nostalgiques du 50 km/h.

Quel est le point commun entre Paris, Grenoble, Montpellier et Bruxelles ? La réponse est simple : toutes ces villes ont récemment imposé le 30 km/h généralisé, Paris étant la dernière en date, à compter du 30 aout 2021 (exception faite du périphérique et des boulevards Maréchaux). La liste est évidemment non exhaustive, puisque d’autres agglomérations comme celle de Nantes ont aussi cédé à l’appel des sirènes, en arguant principalement du fait que rouler moins vite en zone urbaine développe le mieux vivre ensemble, nouveau leitmotiv des responsables politiques. Si la mesure est évidemment louable, n’en reste pas moins que les avantages du 30 km/h se heurtent de plein fouet à une vérité scientifique : rouler moins vite pollue plus. Et même si les moteurs font moins de bruit à petite allure, la vérité n’est pas bonne à entendre.

Des motorisations pas adaptées. Décriée depuis plusieurs mois, la généralisation des zones 30 prend un nouveau coup dans le pare-choc avec la publication d’une nouvelle étude du CEREMA (Centre d’étude et d’expertises sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), un organisme public difficile d’accuser être au service des lobbys. Les conclusions de son étude sont sans appel : d’une part, rouler à 30 km/h est plus polluant que de rouler à 50 km/h, mais un véhicule roulant à cette vitesse pollue autant que s’il roulait à 130 km/h. Puis de rajouter : “Pour les véhicules légers comme pour les poids-lourds, les émissions sont importantes à très faible vitesse (jusqu’à 30 km/h environ), ce qui signifie que les situations de congestion du trafic routier sont très pénalisantes du point de vue de la qualité de l’air”. Autrement dit : émissions de Co2, de particules fines et d’oxyde d’azote (NOx) sont largement générées par les embouteillages historiques, et désormais également par la multiplication des zones 30.

Signer Panneau De Signalisation - Photo gratuite sur Pixabay

Faut-il imposer des zones 70 km/h ? À l’heure actuelle, et sur la base de la période des 30 glorieuses durant laquelle le thermique fut la norme, les moteurs sont calibrés pour une vitesse moyenne de 70/80 km/h, soit un seuil permettant à la fois un gain d’énergie et une consommation moindre, mais aussi une pollution réduite au minimum. Selon le CEREMA, une voiture thermique émet 150 grammes de Co2 à cette vitesse, contre 200 à 30 km/h et 170 à 50 km/h. Des arguments solides pour les détracteurs du 30 km/h, de plus en plus nombreux au fur et à mesure que les municipalités cherchent à faire ralentir les citadins dans la jungle des zones piétonnes.

À Paris, par exemple, il est estimé que passer de 50 à 30 km/h permet de faire chuter le bruit de 50%. Un bénéfice difficilement audible pour l’association 40 millions d’automobilistes, qui rétorque selon le Figaro “qu’en deçà de 50 km/h, c’est le bruit du roulement des pneumatiques sur la chaussée qui prédomine, et non celui des moteurs“. Seul argument difficile à contester : la chute des accidents dans une ville où les véhicules iraient aussi vite que les trottinettes électriques. Mais là encore, certaines voix s’élèvent pour souligner que vélos et trottinettes sont désormais responsables d’une hausse des accidents urbains. Mobilité douce contre mobilité dure, on n’a donc pas fini de discuter des mesures à deux vitesses.

30 kmh Mobilité douce zone 30

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !