Selon un sondage de Nicolas Hulot, 60% des Français sont prêts à lâcher leur voiture essence
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Selon un sondage de Nicolas Hulot, 60% des Français sont prêts à lâcher leur voiture essence
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  04/02/2020 18:30
Selon un sondage de Nicolas Hulot, 60% des Français sont prêts à lâcher leur voiture essence

La fondation de l’ex-ministre ministre de la Transition écologique et solidaire vient de produire une étude qui devrait intéresser un paquet de (futurs) maires.

Pas réfractaire au changement. À un mois des élections municipales, la fondation Nicolas Hulot, en partenariat avec la plateforme Wimoov, a réalisé une étude auprès de 4000 personnes sur tout le territoire afin d’aiguiller les futurs maires sur les besoins et attentes des Français dans le domaine des mobilités. Et alors, que veut-il le Gaulois ? Eh bien, ce baromètre révèle qu’il est loin d’être réfractaire au changement puisque 59% des sondés sont favorables à la fin de la vente des véhicules à énergie fossile d’ici 2040 et près d’un Français sur deux envisage même de se convertir à l’hybride ou à l’électrique au cours des dix prochaines années. 38% de ce même panel se disent également prêts à réduire l’usage de la voiture d’ici dix ans.

82% des Français utilisent encore la voiture quotidiennement.

Toujours un frein au vélo. Mieux, la même étude confirme l’engouement actuel des Français pour la petite reine, un sur deux admettant qu’il pourrait réaliser tout ou une partie de son trajet quotidien à vélo. Le frein ? Essentiellement des infrastructures inadaptées, voire dangereuses (47%), ainsi que la distance à effectuer (58%). Autre enseignement, l’importance de la voiture dans le quotidien des Français. Si 89% des Français se disent préoccupés par la crise environnementale, 72% l’utilisent toujours comme mode de transport principal et ce, quotidiennement dans 82% des cas. Cela étant dit, pour la majorité des sondés (55%) cet usage n’est pas choisi mais bien contraint par l’absence de transports en commun…

La mobilité est un enjeu aussi environnemental que social. C’est ce que rappelle cette étude lorsqu’elle annonce qu’un Français sur quatre a déjà renoncé à un emploi pour des raisons de mobilité… Ce baromètre confirme aussi le facteur aggravant de cette dernière dans l’isolement rural, 77% des habitants des communes peu denses déclarent ne pas pouvoir accéder à pied aux transports en commun. Un isolement doublé d’un coût puisqu’en moyenne les habitants des zones rurales dépensent 141 euros par mois pour se déplacer – tous moyens de transports confondus – tandis que le budget mensuel alloué à la mobilité d’un Parisien est de 93 euros (avec une moyenne de 109 euros sur le territoire).

Concluons en citant une affirmation de cette étude : « Alors que la Loi Orientation Mobilités ouvre un droit à la mobilité pour tous et vise la décarbonation des transports, le Baromètre démontre qu’on en est loin… »

Hybride nicolas hulot Sondage Voiture electrique Voitures essence

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !